Chelsea "va rester un club fort". C'est la conviction de Thomas Tuchel, le manager des Blues, interrogé vendredi après l'annonce cette semaine de la mise en vente du club par son propriétaire, le milliardaire russe Roman Abramovich. Présenté comme un proche du président russe Vladimir Poutine, Abramovitch a estimé que c'était "dans l'intérêt" du club champion d'Europe en titre qu'il s'en sépare, après 19 années aux commandes. Il l'a annoncé mercredi, avant la victoire des Blues en Coupe d'Angleterre, contre Luton (3-2).
La situation a été expliquée aux joueurs et à l'encadrement de Chelsea, cette semaine, par Petr Cech, le conseiller sportif et technique des Blues. "Ca ne sert à rien de s'inquiéter parce qu'on n'a pas beaucoup d'influence, et peut-être pas d'influence du tout", a réagi Tuchel à la veille du match de Premier League prévu samedi contre Burnley, qui se bat en fond de classement. "On nous permet de nous concentrer sur le football", a ajouté l'entraîneur allemand.
Premier League
L'accord sur la vente de Chelsea "donne de la perspective" aux Blues, selon Tuchel
07/05/2022 À 15:21

Chelsea, "c'est le package parfait"

L'ancien coach du PSG a aussi été interrogé aussi sur son désir ou pas de rester à Stamford Bridge si le club est vendu. "J'adore travailler dans la Premier League, être en Angleterre, ressentir cette tradition et cet amour pour le sport en général, et pour le football en particulier", a dit Tuchel. Chelsea, de mon point de vue, c'est le package parfait. J'aime ce club et j'espère que ça va continuer. L'incertitude fait partie intégrante de la vie d'un manager, n'est-ce pas ? Je pense que j'ai encore des choses à offrir. Et je pense toujours que Chelsea est un club fort et restera un club fort. Notre propriétaire a décidé de vendre le club mais il vend un club fort, solide, très bien organisé et du plus haut niveau."

"Aujourd'hui, tout le monde doit savoir qui est le futur Mbappé" : Scout, mode d'emploi

Abramovich, 55 ans, n'est pas sur la liste noire des sanctions britanniques prévues pour certaines banques et entreprises russes, suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Mais il est inquiet que certains de ses actifs puissent être saisis dans les prochaines semaines. Le milliardaire russe "est un propriétaire très passionné, qui est vraiment très proche de l'équipe, du club, de ses performances, ce qui est très rare. Cela rend tout cela très spécial et le bilan parle de lui-même", a conclu le manager allemand des Blues.
League Cup
Tuchel assume : "Ce n’est pas la faute de Kepa mais la mienne"
27/02/2022 À 22:06
Ligue des champions
D'Ancelotti à Pochettino, la stratégie décalée du PSG avec ses entraîneurs
14/02/2022 À 23:35