Jeudi soir, Antonio Conte avait signalé tout le travail qui restait à entreprendre avec Tottenham. Ses joueurs, tenus en échec par Everton dans un match globalement décevant (0-0), ont confirmé ses dires ce dimanche. Peu inspirés offensivement, les Spurs ont failli réaliser le hold-up parfait en fin de rencontre avec une frappe sur le poteau de Lo Celso (88e). Mais le match nul et vierge, qui n’arrange ni Everton, ni Tottenham, conclut une rencontre où l’intensité l’a emportée sur la technique. Les Spurs ne pointent désormais qu’à la neuvième place de Premier League.
Dans un 3-4-3 cher à l’entraîneur italien, les Spurs semblaient vouloir envoyer du jeu, en passant notamment par les ailes de Reguilon et Emerson Royal. La partition d’ensemble proposée par les partenaires de Hugo Lloris se situe loin de cet espoir initial. Il a fallu attendre le temps additionnel du premier acte pour voir un mouvement digne de ce nom, ponctué par une tête maladroite d’Emerson (45e+1).
Premier League
La love story continue : Lloris prolonge à Tottenham
IL Y A 8 HEURES

Aucune frappe cadrée pour les Spurs

Pour le reste, Son, Lucas et surtout Harry Kane n’ont pas trouvé les bonnes connexions et ont surtout fait preuve de maladresse dans le jeu. Les Spurs n’ont d'ailleurs pas cadré une frappe de la partie, sur huit tentatives. Seule une jolie frappe enroulée de Lo Celso, remplaçant de Lucas, a réellement fait croire au hold-up en fin de partie (88e).
Si les Spurs ont autant buté sur Everton, ils le doivent autant à leurs erreurs qu’à la bonne défense des Toffees. Les joueurs de Rafael Benitez, également en manque de créativité, devant, ont au moins tâché de ne pas perdre. Ce qui explique ce score nul et vierge on ne peut plus logique. Richarlison aurait toutefois pu bénéficier d’un penalty, d’abord sifflé, puis déjugé par Chris Kavanagh après une sortie licite de Lloris (64e).

Arsenal enchaîne

Le rouge obtenu pour une faute grossière de Holgate en fin de match (90e+2) résume une rencontre trop hachée entre deux équipes en manque de maîtrise dans le jeu. Au classement, les deux équipes font du sur place. Tottenham est neuvième avec 16 points, une petite unité devant Everton. La trêve sera précieuse pour les deux équipes.
Dans les autres matches, Arsenal s’en sort par la plus petite des marges contre Watford (1-0). Emile Smith-Rowe offre les trois points aux Gunners d’une frappe imparable à ras de terre (56e). Pierre-Emerick Aubameyang aurait pu donner l’avantage plus tôt aux siens sur un penalty bien sauvé par Foster (36e). Les hommes d’Arteta talonnent désormais West Ham à la cinquième place. Dans le même temps, Leicester, douzième, a laissé deux nouveaux points en route à Leeds (1-1). Harvey Barnes avait parfaitement répondu à l’ouverture du score de Raphinha (26e) en égalisant quelques instants plus tard (28e).

Emile Smith Rowe (Arsenal)

Crédit: Getty Images

Premier League
78 secondes pour changer son destin : Bergwijn, d'indésirable à héros
HIER À 23:51
Premier League
Hallucinant moneytime : Bergwijn crucifie Leicester deux fois dans le temps additionnel !
HIER À 21:31