"Il m'a demandé de venir ici aujourd'hui avec vous tous, votre honneur, et c'est pourquoi je suis ici". Voilà comment Pep Guardiola, appelé par la défense de Benjamin Mendy, a justifié son intervention dans le cadre du procès du défenseur français, au tribunal de Chester, lundi. La presse anglaise, et notamment le Manchester Evening News, a relayé le témoignage de l'entraîneur espagnol, qui a duré une dizaine de minutes.
Et le coach de Manchester City s'est évidemment montré clair sur un point : "Je ne suis pas son père", a-t-il rappelé. "Je contrôle mes joueurs quand nous sommes ensemble à l'entraînement. Dans leur vie privée, je ne sais pas ce qu'ils font. Je ne suis pas les joueurs sur les réseaux sociaux, donc je ne sais pas ce qu'ils font hors de mon contrôle lors des entraînements et des matches…"
Premier League
"Il reste, absolument" : Guardiola ferme la porte pour Bernardo Silva
26/08/2022 À 16:10
Tellement généreux...
Pour le reste, le Catalan s'est montré élogieux au moment de décrire la personnalité du joueur qu'il avait recruté au début de la saison 2017-2018. "C'est un très bon garçon, tellement généreux. Je pense qu'il s'est très vite adapté à l'équipe et je dirais qu'il était très content de pouvoir aider les autres".
Mendy est accusé de sept viols, une tentative de viol et une agression sexuelle contre six jeunes femmes. Il plaide non coupable, et le procès se poursuit.

"Mais quel entraîneur va accepter CR7 après cette sortie ?"

Premier League
La terreur Haaland est déjà lancée, City débute parfaitement
07/08/2022 À 17:26
Community Shield
Núñez 1 - Haaland 0, Alvarez en supersub : match contrasté pour les nouveaux n°9
30/07/2022 À 20:01