La rupture était consommée, le divorce attendu mais le timing interroge malgré tout. Ce mardi, Manchester United a officialisé la rupture de contrat de Cristiano Ronaldo alors que le Portugais entre en scène jeudi avec le Portugal lors de la Coupe du monde. Le club mancunien a précisé que cette décision s'appliquait en "commun accord" entre toutes les parties et qu'elle prenait effet immédiatement.
Elle fait suite à une interview explosive de CR7, publiée le 14 novembre dernier, où il mettait en cause son coach mais également le club mancunien, qui lui aurait manqué de respect, selon lui. C'est donc libre de tout contrat que la star portugaise aborde ce Mondial, potentiellement son dernier.
Premier League
Manchester United et Liverpool rachetés par des fonds saoudiens ?
HIER À 12:42
Décidemment, Cristiano Ronaldo a le chic pour être au cœur de mouvements mercato inattendus en pleine Coupe du monde. Après l'officialisation de son arrivée à la Juventus Turin en 2018 juste avant la demi-finale France - Belgique, c'est donc son départ de Manchester United qui s'est matérialisé ce mardi soir. L'impasse dans laquelle était le joueur ne laissait aucun doute quant à la finalité du scénario mais le timing laisse songeur alors que la star était venue se présenter lundi en conférence de presse pour demander aux journalistes de ne plus évoquer son cas personnel pendant le Mondial. Cette rupture de contrat n'est pas de nature à calmer les questions autour de son cas.

"Mais quel entraîneur va accepter CR7 après cette sortie ?"

Interview explosive, conclusion logique

Tout s'est accéléré le 14 novembre dernier. Dans une interview enregistrée avec le sulfureux Piers Morgan, Cristiano Ronaldo s'était livré à un réquisitoire en règle contre son coach et contre son club. S'estimant "trahi" par la direction, il avait lourdement critiqué les choix mancuniens depuis quelques années. "Je ne comprends pas bien ce qu’il se passe, depuis le départ de Sir Alex Ferguson je n’ai vu aucune évolution dans le club le progrès est de 0. Par exemple, un des points importants, comment le club l’a assumé, ils ont amené quelqu'un de nouveau, Ralf Rangnick, ce que personne ne comprenait. Ce n’est même pas un vrai coach", avait-il d'abord asséné, avant de cibler directement Erik ten Hag.
"Je n’ai pas de respect pour lui car il n'en a pas montré pour moi. Si vous ne me respectez pas, je n’aurai jamais de respect pour vous", avait-il lâché alors que le coach néerlandais de Manchester United avait choisi de faire de CR7 un remplaçant de luxe, au mieux, ou un joueur de rotation, le plus clair du temps. Dans son communiqué, Manchester United cite d'ailleurs son entraîneur, preuve que c'est désormais lui qui incarne le projet mancunien : "Tout le monde à Manchester United reste concentré pour accentuer encore les progrès entrevus sous Erik ten Hag et réussir sur le terrain en travaillant ensemble".

Erik ten Hag et Cristiano Ronaldo

Crédit: Getty Images

Quel avenir ?

C'est donc par la toute petite porte que Cristiano Ronaldo quitte le club qui l'avait révélé au monde entier. Revenu en grande pompe à l'été 2021, sauveur romantique lors de la phase de poules de la Ligue des champions la même année, le Portugais avait fini par se lasser du manque de lisibilité du projet mancunien. Il avait également vite compris que l'arrivée de ten Hag, aux principes de jeu très affirmés et surtout très éloignés des compétences de Cristiano Ronaldo en 2022, allait finir par poser problème. L'explosion a fini par avoir lieu. En toute logique.
L'ancien joueur du Real Madrid a publié sur Twitter, dans la soirée : "J'aime Manchester United et ses fans, cela ne changera jamais." Il a évoqué sa "recherche d'un nouveau challenge" et souhaité à sa désormais ex-équipe "le meilleur, pour la suite de la saison et le futur." Un message cordial, sur le même ton que celui de "MU".
"Le club le remercie pour son immense contribution lors de ses deux passages à Old Trafford, avec notamment 145 buts en 346 apparitions, est-il écrit dans le communiqué mancunien. Le club lui souhaite à lui et à sa famille le meilleur pour le futur". Le futur, justement, c'est la grande question qui se pose désormais. Sans contrat, CR7 manque aussi de prétendants sérieux pour l'accueillir avec son salaire royal. La rumeur Chelsea reste vivace chez les tabloïds anglais. Pour le reste…

Le Bayern intéressé par Ronaldo : pourquoi on n'y croit (toujours) pas

Premier League
Ratcliffe intéressé pour succéder aux Glazer à Manchester United ?
23/11/2022 À 21:01
Premier League
Ronaldo suspendu deux matches en club et condamné à payer une amende
23/11/2022 À 18:08