C'était une première. Mais surtout pas une dernière. Lundi, au siège de la Fédération Française de Football, c'est une cérémonie d'un nouveau genre qui a été organisée pour récompenser les projets de clubs de football féminin amateurs et ainsi permettre à certains de continuer leur développement avec l'aide de la fédération et de son partenaire. Le nom du projet ? "Sensationelles".
Tout a commencé au mois de mars dernier, lorsque Intermarché a lancé un programme de soutien aux équipes féminines des clubs amateurs qui font vivre le football féminin au quotidien (2.412 équipes U14 à U18, dans 1.575 clubs). Avec trois objectifs :
  • aider les jeunes filles à s’épanouir et à s’émanciper grâce au football
  • créer de l’engagement pour le football féminin dans les régions et territoires
  • aider les clubs à développer la pratique du football féminin
Football
Toute l'Europe le voulait, Leipzig l'a eu : voici Sesko, le nouvel Haaland
IL Y A 3 MINUTES
Cet appel à projets fut une réussite. Près de 300 clubs ont ainsi participé sur tout le territoire français (près de 20% du total des clubs) et un jury marrainé par Laure Boulleau a ainsi pu effectuer une première sélection des dossiers. Neufs clubs ont ainsi été conviés pour la finale, organisée ce lundi. Chacun a pu présenter son club, son projet pour les années à venir et a pu mettre en avant ses spécificités locales ou idées à généraliser sur le territoire national, comme cette mallette destinée à casser les clichés imaginée par Mitry-Mory Football Féminin (finalement 2e).

Projet social et inclusif

Le grand vainqueur a été révélé après une longue délibération du jury où figurait également Laura Georges, Philippe Bergeroo ou Laurie Delhostal. Par la spécificité de son projet, par son ancrage social dans un territoire compliqué et par son envie d'en faire bénéficier une plus grande partie de la population, c'est le Bandrélé Foot Féminines, située à Mayotte, qui a finalement remporter l'adhésion des jurés.
"Je suis heureuse de l'identité du vainqueur, un club que je connais, qu'on a accueilli ici même à la FFF, s'est ainsi félicité Laura Georges, secrétaire générale de la FFF. C'est un club qui lutte contre la violence, qui cherche à émanciper les jeunes, à rassembler les communautés. Ce n'est pas évident, il y a de la violence sur l'île de Mayotte et le sport permet de réunir les femmes, les hommes… Donc c'est juste génial". Actions d'insertion, sensibilisation à la cause écologique pour une île menacée ou volonté de promouvoir le football sur tout le territoire : le Bandrélé Foot Féminines cochait toutes les cases du projet sociétal.
"Quand on m'a présenté le projet, il m'a touché, a expliqué la marraine Laure Boulleau, au moment de revenir sur ce concours d'un nouveau genre. Avec l'Euro, c'était le bon moment pour remettre une pièce dans la machine. Et mettre en avant le côté territorial et le football féminin amateur aussi. On a encore besoin de développer le football amateur féminin, de développer la masse pour trouver les joueuses de demain. Le COVID a un peu ralenti les choses, on a été un peu déçu de ne pas surfer suffisamment sur la Coupe du monde de 2019. C'est en s'attaquant à tout le territoire qu'on peut atteindre le maximum de jeunes filles".
Pour le Bandrélé Football Féminines, c'est un coup de boost réel. Il va ainsi recevoir un soutien financier de 10 000 euros par an grâce à Intermarché pendant trois ans pour réaliser son projet de développement. Un séjour sportif et linguistique en summer camp a également été offert à une sélection de leurs jeunes joueuses (U14 à U18) et à leurs coaches, au Lewes Football Club, équipe emblématique en Angleterre pour son engagement social, également connu comme le Equality FC après avoir été premier club de football professionnel ou semi-professionnel à rémunérer les femmes et les hommes au même niveau.

Les neuf clubs finalistes

  • Thonon Evian Grand Genève FC, Thonon-Les-Bains, Haute-Savoie, Auvergne-Rhône-Alpes
  • Tours FC, Indre-et-Loire, Centre-Val de Loire
  • Bandrélé Foot Féminines, Mayotte
  • Saint-Memmie Olympique, Marne, Grand-Est
  • Villeneuve-d'Ascq Football Féminin, Flandres, Hauts-de-France
  • Union Sportive Saint-Malo, Ille-et-Vilaine, Bretagne
  • Mitry-Mory Football Féminin, Seine-et-Marne, Paris-Ile-de-France
  • Jacou Clapiers Football Association, Hérault, Occitanie
  • Montauban Football Club, Tarn-et-Garonne, Occitanie

Le podium final

1) Bandrélé Foot Féminines, Mayotte
2) Mitry-Mory Football Féminin, Seine-et-Marne, Paris-Ile-de-France
3) Saint-Memmie Olympique, Marne, Grand-Est
Liga
Un surcoût de 311 millions : Les contrats de Lenglet, ter Stegen et Piqué également visés
IL Y A 4 HEURES
Football
La liste du Ballon d'Or, c'est ce vendredi : voici tout ce qu'il faut savoir
IL Y A 4 HEURES