. Paraguay - Argentine : 0-0

Lionel Messi et l'Albiceleste n'ont pas trouvé la faille au Paraguay (0-0). Mais ils profitent du 0-0 concédé parallèlement par l'Uruguay, à domicile face à la Colombie, pour garder au chaud leur 2e place dans la poule sud-américaine. Ils maintiennent aussi leur avance de trois points sur leurs premiers poursuivants, l'Equateur (3-0 contre la Bolivie) et l'Uruguay emmené par Luis Suarez puis son remplaçant Edinson Cavani, tout aussi muets à Montevideo. En revanche les Argentins laissent le Brésil se détacher un peu plus en tête.
L'Argentine a pourtant eu une possession de balle étouffante, avoisinant les 70%, et s'est créé les meilleures occasions. "Parfois ce sport montre que tu es supérieur mais le résultat n'est pas au rendez-vous", a résumé son sélectionneur, Lionel Scaloni. Mais l'Albiceleste a cruellement manqué de précision dans le dernier geste, quand ce n'était pas le gardien Antony Silva qui lui faisait brillamment obstacle, comme sur cette grosse frappe d'Alejandro "Papu" Gomez dans les derniers instants.
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Un choc sans vainqueur mais l'essentiel est ailleurs : Messi et l'Argentine seront au Mondial
17/11/2021 À 05:26
Si Messi n'a pas vraiment eu d'occasion nette à son actif, il a apporté du danger et servi ses coéquipiers de bons ballons, notamment en première période et par des centres, comme un meneur de jeu ou attaquant de soutien. Le capitaine argentin a toutefois manqué de vivacité, en bonne position dans la surface adverse, en étant repris par un défenseur avant d'avoir pu tirer (58e). Sur coup franc, le nouveau Parisien a rasé le poteau (25e) et tiré loin du cadre (56e). Il s'est éteint ensuite, peu influent dans la dernière demi-heure. Le sextuple Ballon d'Or reste à 79 buts en équipe nationale, soit deux de plus que le "roi" Pelé qui détenait avant septembre ce record de buts pour une sélection sud-américaine (77).
Joaquin Correa, l'autre attaquant aligné par Scaloni, a manqué les deux meilleures occasions de la rencontre, en perdant son face à face avec le gardien (12e) après une passe de Messi, et en voyant sa tête repoussée sur la ligne par Mathias Villasanti (60e). Angel Di Maria, l'unique buteur de la finale de la Copa América contre le Brésil (1-0), n'a pas vraiment pesé, mais aurait pu devenir là encore le buteur providentiel s'il n'avait dévissé sa frappe en reprenant un ballon repoussé par Omar Alderete à la suite d'un centre-tir de Messi (12e).Un tel manque de réalisme aurait pu coûter cher à l'Argentine, sans la vigilance de son gardien Emiliano Martínez sur des frappes de Santiago Arzamendia (5e) et surtout Miguel Almirón (63e).

Fans try to get pictures with Lionel Messi of Argentina after a match between Paraguay and Argentina as part of South American Qualifiers for Qatar 2022 at Estadio Defensores del Chaco on October 07, 2021 in Asuncion, Paraguay.

Crédit: Getty Images

. Venezuela – Brésil : 1-3

Le Brésil s'est fait peur avant de renverser le Venezuela (1-3). Les hommes de Tite se rapprochent encore un peu plus du Qatar, avec huit points de plus que les dauphins argentins, qui ont calé face au Paraguay, et surtout 14 de plus que la Colombie, actuellement barragiste, qu'ils retrouveront dimanche à Barranquilla. En l'absence de "Ney", le numéro 10 était porté par le Lyonnais Lucas Paqueta.
Autre absent de marque, Casemiro (Real Madrid), resté en Espagne à cause d'un problèmes de dent de sagesse, a été remplacé par Fabinho, aligné au milieu aux côtés du néo-Marseillais Gerson. Le Brésil a tenté de prendre le jeu à son compte, mais s'est fait surprendre dès la 11e minute. Milieu talentueux du Toronto FC, Soteldo, qui connait bien le football brésilien pour avoir joué deux saisons à Santos, a débordé sur la droite et son centre a trouvé la tête de Ramirez.
Fabinho et Marquinhos, qui étaient au marquage, ont glissé et n'ont pas pu sauter pour empêcher l'attaquant du Dynamo Kiev d'ouvrir le score. Le Brésil n'avait pas encaissé le moindre but lors des six matches précédents de ces qualifications sud-américaines. Bien lancé par Paqueta, Everton Ribeiro a sonné la révolte de la Seleçao, mais son tir contré a été repoussé par le poteau (22e). Trop lent et prévisible, le Brésil avait toutes les peines du monde à arriver près des buts vénézuéliens, tandis qu'un Soteldo virevoltant donnait le tournis à ses défenseurs.
Tite a su remobiliser ses hommes pendant la pause. Thiago Silva a d'abord cru égaliser de la tête, mais son but a été annulé pour hors-jeu (56e). C'est finalement son ancien compère de la défense du Paris SG qui a remis le Brésil sur les rails, avec un coup de casque bien ajusté sur corner (71e). Gagnant en vivacité grâce aux entrées de Vinicius et Antony, les Brésiliens se sont montrés plus pressants en fin de match et ont été récompensés par un pénalty sur Gabigol (85e). L'avant-centre de Flamengo s'est fait justice lui-même et le Brésil pouvait dérouler et permettre à Antony, jeune attaquant de l'Ajax, d'inscrire son premier but en sélection dans les arrêts de jeu. C'était une nouvelle fois laborieux, mais le Brésil file tout de même en roue libre vers le Qatar.
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Pas de duel avec Messi : Neymar forfait pour Argentine - Brésil
15/11/2021 À 20:40
Qualif. Coupe du monde
"C'est confirmé qu'il va jouer" : Messi apte pour le choc contre le Brésil
15/11/2021 À 17:45