Neymar n'a probablement jamais été aussi épanoui depuis qu'il est au Paris Saint-Germain. Son ami Lionel Messi l'y a rejoint, le Barça ne l'attire plus et, cette fois, il a vécu un été plutôt tranquille. En sélection, c'est une autre histoire. L'attaquant n'a jamais vraiment fait l'unanimité au Brésil. Il y a pourtant très souvent été décisif, y compris ce jeudi soir face au Pérou (2-0) dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde. Mais ça ne suffit pas. Et ça l'agace.
À Recife, le joueur de 29 ans a encore marqué. Il a de nouveau délivré une passe décisive. De quoi faire coup double : approcher le record de buts de Pelé (77) avec une 69e réalisation et devenir le meilleur passeur de l'histoire de sa sélection. "L'équipe est la chose la plus importante, j'ai toujours été fier de cela, a d'abord confié "Ney" dans des propos rapportés par l'AFP. En même temps, je suis très heureux d'avoir atteint ces marques et ensuite, si Dieu le veut, si tout va bien, ce sera un honneur de dépasser Pelé."
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
100 sélections, une histoire contrariée : quelle place pour Thiago Silva dans l'histoire du Brésil ?
13/10/2021 À 21:23
Si atteindre la marque d'O Rei tourne à l'obsession pour lui, c'est parce que la star auriverde n'est pas arrivée au bout de sa quête de reconnaissance au Brésil. Certaines fois critiqué pour son jeu, d'autres pour son attitude, Neymar ne vit que très rarement des trêves internationales sans histoire. Ces dernières semaines, les réseaux sociaux et une partie de la presse lui ont reproché un relatif embonpoint. Lui a nié avoir pris du poids, et a même été soutenu par le comité technique de sa sélection. Mais celui qui a remporté les JO 2016 avec la Canarinha a été touché. Et ça s'est vu.
Dans les moments importants, je dois donner mon avis
Sur le terrain, face au Pérou, le Parisien a multiplié les mauvais choix et les gestes d'humeur, qui lui ont d'ailleurs valu un avertissement en fin de match. Et lorsqu'il a doublé la mise avant la pause, il a rapidement soulevé son maillot pour exposer sa ceinture abdominale, plutôt en forme.

Onze baroque et Koeman embêté : le Barça a-t-il vraiment une tête de champion ?

Trop, c'est trop. Après le match, alors qu'il n'est pas franchement adepte des réactions à chaud, Neymar a donc choisi de s'exprimer pour répondre aux accusations "de toutes sortes" et qui durent depuis trop "longtemps" à son goût. "C'est vous, les journalistes, commentateurs et autres qui décidez, a-t-il lâché. Parfois je n'aime même pas donner des interviews mais dans les moments importants, je dois donner mon avis."
Neymar va désormais faire son retour au PSG, avec lequel il ne disputera pas le match de Ligue 1 face à Clermont, samedi. Avec, peut-être, une bonne dose de frustration dans le bagage : "Je suis très content d'avoir gagné et marqué avec l'aide de mes coéquipiers, a-t-il assuré visiblement touché. Mais je ne sais pas ce que je dois faire de plus avec ce maillot pour que les gens commencent à me respecter." Pour le Brésilien, ce n'est pas le premier coup de blues. Et sûrement pas le dernier.

"Il y a des chances que Griezmann soit sifflé par les fans de l'Atlético"

(Avec AFP)
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Après neuf victoires, le Brésil arrêté par la Colombie
10/10/2021 À 22:58
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Neymar : "Je pense que ce sera ma dernière Coupe du monde"
10/10/2021 À 13:10