Le Brésil ne fera pas la passe de dix. Ce dimanche, après neuf victoires en autant de rencontres disputées, la Seleçao a concédé le point du match nul en Colombie (0-0), lors de la onzième journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022. A l'Estadio Metropolitano Roberto Melendez de Barranquilla, les deux sélections ont eu des opportunités pour faire la différence, mais sans parvenir à leur fin. Au classement, dans cette zone AmSud, le Brésil, avec un match en moins, reste évidemment en tête, avec neuf longueurs d'avance sur son dauphin, l'Argentine. De son côté, la Colombie, toujours cinquième et provisoirement barragiste, n'est qu'à une unité des troisième et quatrième places, directement qualificatives pour le Mondial.
Le film du match
Neymar, qui n'a cadré qu'une seule fois (5e), a également manqué quinze passes contre la Colombie ; son total le plus important dans un match des qualifications pour une Coupe du monde. Un nombre bien significatif, dans la mesure où le Parisien, comme l'ensemble de ses partenaires sur le front de l'attaque, ont donc été dans l'incapacité de tromper David Ospina. Le portier colombien pourrait même certainement être élu homme du match, tant il a dégoûté ses adversaires d'un soir. Hormis Neymar, Lucas Paqueta a également buté sur lui en tout début de rencontre (13e). Un début de match dominé par un collectif brésilien, plutôt bien huilé, et qui a également monopolisé le ballon (64% de possession).
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Un choc sans vainqueur mais l'essentiel est ailleurs : Messi et l'Argentine seront au Mondial
17/11/2021 À 05:26

L'entrée de Raphinha a fait du bien au Brésil

Mais, paradoxalement, les hommes de Tite ont ensuite baissé de rythme et de la frustration s'est fait ressentir, notamment dans les 30 premières minutes du second acte. Une période durant laquelle les fautes ont été nombreuses, tandis que Neymar a également dû être rappelé à l'ordre par l'arbitre de cette rencontre. Finalement, les Brésiliens ont petit à petit repris les commandes du jeu. Un regain d'énergie qui a fait suite à l'entrée de Raphinha (61e). Le pensionnaire de Leeds s'est montré très à son aise, obligeant même Ospina à une horizontale (77e), avant de servir idéalement Antony, qui s'est lui aussi heurté à l'ancien Niçois, auteur d'un magnifique arrêt réflexe (84e).
Si la Seleçao n'a donc, cette fois, pas gagné, elle s'est sortie d'un potentiel piège. Car, en face, les Colombiens, qui ont surtout procédé en contre, avaient quelques arguments. L'un d'entre eux est certainement Juan Quintero, offensif d'entrée (2e), avant ensuite d'obliger Alisson à effectuer sa toute première parade de la rencontre (68e). Juste avant, Mateus Uribe avait trouvé les gants du portier de Liverpool (64e), tout comme Duvan Zapata (87e).
L'exploit n'est donc pas arrivé pour les protégés de Reinaldo Rueda, qui auraient pourtant pu faire un bond au classement et se retrouver troisièmes. Une position idéale pour que les quarts de finaliste de l'édition 2014 puissent disputer la septième Coupe du Monde de leur histoire. Los Cafeteros auront la possibilité de poursuivre leur progression, ce jeudi (23h), contre l'Equateur, tandis que le Brésil pourra tenter de reprendre sa marche en avant, face à l'Uruguay, vendredi (2h30).
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Pas de duel avec Messi : Neymar forfait pour Argentine - Brésil
15/11/2021 À 20:40
Qualif. Coupe du monde
"C'est confirmé qu'il va jouer" : Messi apte pour le choc contre le Brésil
15/11/2021 À 17:45