C'est une image surréaliste. A la 7e minute, le choc entre l'Argentine et le Brésil a été stoppé net. Alors que toute la planète football attendait avec impatience le duel entre les deux géants sud-américains guidés par Lionel Messi et Neymar, la rencontre a pris une tournure inattendue. Aussi surprenante que pathétique. Un officiel de l'agence sanitaire brésilienne Anvisa, est alors rentré sur le terrain pour violation des protocoles anti-Covid et a arrêté le match ! Lunaire. La Fifa a, bien plus tard, confirmé la suspension de la rencontre.
La raison ? Quatre joueurs argentins évoluant en Angleterre auraient dû être "placés immédiatement en quarantaine" pour avoir fourni de "fausses informations" dans le formulaire d'entrée au Brésil. Une ordonnance ministérielle datant du 23 juin interdit en effet l'entrée sur le territoire brésilien à toute personne étrangère venue du Royaume-Uni, d'Inde ou d'Afrique du Sud, pour éviter la propagation de variants du Covid-19.
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Un choc sans vainqueur mais l'essentiel est ailleurs : Messi et l'Argentine seront au Mondial
17/11/2021 À 05:26

Giovanni Lo Celso (Argentina), Neymar da Silva (Brasil) y Esteban Ostojich

Crédit: Getty Images

Ils ont reçu l'ordre de rester isolés
Or selon l'agence sanitaire, Giovanni Lo Celso (Tottenham), Emiliano Martinez (Aston Villa), Emiliano Buendia (Aston Villa) et Cristian Romero (Tottenham) auraient omis de signaler qu'ils avaient séjourné au Royaume-Uni lors des quatorze derniers jours précédant leur arrivée. "Tout ce qu'on a préconisé n'a pas été accompli, s'est agacé Antonio Barra Torres, le directeur de l'Anvisa sur TV Globo et repris par Eric Frosio, le correspondant de L'Equipe sur Twitter. Ils ont reçu l'ordre de rester isolés. Mais ils vont au stade, entrent sur le terrain..."
Ce qui semble fou est que cela soit arrivé en plein match. Et que cette affaire n'ait pas été réglée avant. Avant le coup d'envoi, cela faisait plusieurs heures déjà que la situation était en effet connue. Et selon le site d'informations brésilien Globoesporte, la Fédération argentine aurait même demandé une autorisation exceptionnelle aux autorités de Sao Paulo pour permettre aux joueurs d'être alignés face à la Seleçao. Lo Celso, Martinez et Romero étaient d'ailleurs dans le 11 titulaire de l'Albiceleste et avaient débuté le match avant cette interruption. Et l'entrée de l'agent de l'Anvisa.
"À aucun moment nous n'avons été informés que (les quatre joueurs) ne pourraient pas jouer le match. Nous voulions jouer, et les Brésiliens aussi", s'est défendu le sélectionneur argentin Lionel Scaloni, cité sur le compte Twitter de la fédération argentine. "Tout le monde a été pris de court. C'est un épisode lamentable, un match Brésil-Argentine est au coeur de l'attention dans le monde entier", a déploré pour sa part le président par intérim de la Confédération brésilienne, Ednaldo Rodrigues. "Avant le début du match, le superviseur nous avait dit que (les quatre Argentins de Premier League) pourraient jouer, mais tout a changé, pour des raisons que nous ignorons", a-t-il ajouté.

Messi en chasuble de photographe, les Brésiliens en train de s'échauffer : des images étonanntes

Le football n'en sort en tout cas pas grandi. Après l'arrêt du match, il y a ainsi eu de nombreuses minutes de confusion générale. Décidés à défendre leurs coéquipiers et à ne pas faire qu'un, les Argentins sont vite rentrés au vestiaire. Et cela a donné lieu à quelques images surréalistes. Lionel Messi est ainsi revenu sur la pelouse avec une chasuble d'un photographe sur le dos pour échanger avec ses amis, Daniel Alves et Neymar. Et après de longues minutes, les Auriverdes ont eux commencé à s'échauffer tranquillement au milieu de la pelouse, s'offrant même un match d'entraînement devant les caméras du monde entier avec des commentateurs qui attendaient des réponses.
Pendant ce temps et après un long flou, la Confédération sud-américaine a enfin communiqué pour annoncer la suspension du match. "Par décision de l'arbitre du match, la rencontre organisée par la Fifa entre le Brésil et l'Argentine pour les éliminatoires de la Coupe du monde reste suspendue", explique le CONMEBOL. "L'arbitre et le commissaire de match soumettront un rapport à la Commission de Discipline de la Fifa, qui déterminera les étapes à suivre."
Reste maintenant à savoir quelles seront les conséquences de cet épisode dont tout le monde se serait bien passé… Sur le plan sportif. Mais pas seulement. "Les quatre joueurs doivent être expulsés du Brésil. Ils seront condamnés à une amende", prévient déjà le directeur de l'Anvisa.
(Avec AFP)
Qualif. Coupe du Monde - Amsud
Pas de duel avec Messi : Neymar forfait pour Argentine - Brésil
15/11/2021 À 20:40
Qualif. Coupe du monde
"C'est confirmé qu'il va jouer" : Messi apte pour le choc contre le Brésil
15/11/2021 À 17:45