C'est bien connu : tout va très vite dans le football. Demandez à Islam Slimani. Fin janvier, l'attaquant de 33 ans avait le moral dans les chaussettes. Quelques jours avant, la Coupe d'Afrique des Nations avait tourné au cauchemar avec une élimination dès le premier tour aussi surprenante qu'humiliante pour les Fennecs, alors tenants du titre. Slimani avait passé cette compétition tel un fantôme, incapable de trouver le chemin des filets en trois rencontres. Et il devait retourner à Lyon, où il traînait son spleen. Deux mois après, l'histoire est bien différente.
Islam Slimani s'est retrouvé. En club déjà. Libéré par l'OL fin janvier, l'attaquant algérien s'est relancé avec le Sporting Portugal. Après deux matches pour prendre la température portugaise, l'ancien de Leicester a repris sa marche avant en étant impliqué sur cinq buts (quatre réalisations et une passe) sur ses cinq dernières apparitions en championnat. De quoi retrouver la sélection en pleine confiance. Au grand bonheur de son sélectionneur Djamel Belmadi. Surtout que l'ancien buteur de l'AS Monaco a surfé sur la vague.
Qualif Coupe du Monde - CAF
La FIFA a tranché : le match Algérie – Cameroun ne sera pas rejoué
07/05/2022 À 13:08

Islam Slimani (Algérie) lors de la Coupe du monde 2018

Crédit: Getty Images

Le record de Drogba dans le viseur

Vendredi, l'international algérien du Sporting a été l'unique buteur du choc en barrages du Mondial face au Cameroun (0-1). Sa tête puissante pour reprendre le coup franc de Youcef Belaïli a permis aux Fennecs de prendre une option pour la qualification à la Coupe du monde avant le retour. Et c'est tout sauf surprenant pour le meilleur buteur de l'histoire de l'Algérie avec ses 40 buts en 84 sélections : "C'est un grand attaquant, a applaudi son coéquipier Riyad Mahrez. Je pense qu'il a marqué son quarantième but là… Enfin, je sais parce qu'il me le dit tous les jours (sourire). On est contents qu'il soit avec nous." Ravis même. Tout comme l'est Islam Slimani depuis plusieurs semaines maintenant.
Ce but crucial dans l'enceinte de Douala, ce stade qui ne lui avait pas réussi en janvier, lui permet d'écrire une nouvelle belle page d'histoire avec les Fennecs. Et il pourrait aller encore plus loin en doublant la mise mardi lors du match retour. Avec sa réalisation de vendredi, Slimani ne pointe en effet qu'à une petite unité de celui qui détient le record du nombre de buts en éliminatoires du mondial dans la zone Afrique, un certain Didier Drogba (18 avec la Côte d'Ivoire). "J'espère qu'il battra ce record dans trois jours", a glissé Belmadi, vendredi.
Le symbole de la combativité, du travail, de la régularité, de l'amour pour l'équipe nationale
S'il n'y parvient pas, cela ne voudra cependant pas dire qu'il a raté son match. Résumer l'importance d'Islam Slimani à ses buts serait en effet bien réducteur, même s'il est impliqué sur 10 réalisations lors de ses 11 dernières sorties en sélection malgré sa CAN manquée. L'artilleur en chef des Fennecs ne se ménage en effet jamais, et peut-être encore un peu plus quand il revêt la tunique de son pays. Lors du match aller face aux Lions Indomptables, on l'a ainsi vu très généreux. Accumuler les courses. Aller au pressing. Et ne pas compter ses efforts pour contribuer à garder le bloc algérien hermétique.
Un vrai leader comme l'espérait Djamel Belmadi, qui ne tarit pas d'éloges à son propos comme souvent. "Il est le symbole de la combativité, du travail, de la régularité, de l'amour pour l'équipe nationale, a salué le coach des Verts. Il montre toujours la volonté de donner le meilleur de lui-même." Ce sera assurément encore le cas mardi sur la pelouse du stade du 20 Août 1955, où tout un peuple l'attend. Le genre de défi pour le meilleur buteur d'un pays.
Qualif Coupe du Monde - CAF
Belmadi : "Ces arbitres ne respectent pas notre pays"
30/03/2022 À 07:21
Qualif Coupe du Monde - CAF
Immense désillusion pour l'Algérie
29/03/2022 À 22:20