La sélection du Maroc, un temps bloquée par le coup d'Etat militaire en cours à Conakry, où elle devait affronter la Guinée lundi lors des éliminatoires du Mondial-2022, a quitté dimanche soir la Guinée, a déclaré à l'AFP un responsable de la Fédération marocaine. Les Lions de l'Atlas "ont embarqué et sont en route vers le Maroc grâce aux efforts de Sa Majesté le roi (Mohammed VI)", a indiqué à l'AFP un responsable de la Fédération royale marocaine (FRMF), Mohamed Makrouf.
Ils devaient affronter lundi la Guinée, une rencontre qui a finalement été reportée "afin d'assurer la sécurité et la sûreté des joueurs et de protéger tous les officiels du match", a précisé la Confédération africaine de football (CAF), dans un communiqué cité par l'agence de presse marocaine MAP. La reprogrammation du match sera communiquée "ultérieurement".
Des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé dimanche avoir capturé le chef de l'Etat Alpha Condé, pris le contrôle de Conakry et "dissous" les institutions. Aucun mort n'avait été rapporté dimanche durant ce coup de force, malgré les crépitements intenses d'armes automatiques entendus dans la matinée dans la capitale. Le chef des forces spéciales, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, a annoncé la fermeture des frontières terrestres et aériennes de ce pays d'Afrique de l'Ouest plongé depuis des mois dans une grave crise économique et politique.
Qualif Coupe du Monde - CAF
Les joueurs de la Guinée-Bissau malades la veille du match, le Maroc l'emporte aisément
06/10/2021 À 22:34
Coupe d'Afrique des Nations
Les Fennecs envoient un message
07/07/2019 À 20:50
Coupe d'Afrique des Nations
Bounedjah, "goleador du Qatar" et véritable arme offensive des Fennecs
06/07/2019 À 21:26