Didier Deschamps n'a pas éludé le sujet Benzema ce jeudi. Contrairement à ses habitudes, le sélectionneur des Bleus s'est même montré plutôt loquace et n'a pas hésité à livrer le fond de sa pensée. "Pour être sincère, même s'il avait été disponible aujourd'hui, je ne l'aurais pas pris dans cette sélection parce que je pense que ce n'est pas le moment pour qu'il revienne", a reconnu Didier Deschamps, qui a rendue publique jeudi la liste de 23 joueurs qu'il a convoquée pour affronter l'Italie en match amical (1er septembre) et la Biélorussie en qualifications pour le Mondial 2018 (6 septembre).

Deschamps : "Pas le moment pour Benzema"

Le sélectionneur français, qui avait été accusé par Benzema avant l'Euro d'avoir "cédé à une partie raciste de la France" en ne le retenant pas dans sa liste de joueurs pour disputer l'Euro, a expliqué jeudi à ce propos que Benzema avait "dit certaines choses où il est un peu hors sujet." Malgré cela, le patron des Bleus a tenu à rappeler : "C'est arrivé à d'autres par le passé et ça n'a pas empêché que je puisse les rappeler". Montrant que les péripéties de ces derniers mois ne mettaient pas nécessairement un terme à l'avenir de l'attaquant madrilène sous le maillot tricolore.
Qualif. Coupe du monde - UEFA
Sans Evra ni Diarra, avec Lacazette, Fekir ou Kurzawa : Deschamps repart avec du changement
25/08/2016 À 12:05
Deux jours après la finale de l'Euro 2016 perdue par l'équipe de France face au Portugal (1-0 a.p.), le président de la FFF, Noël Le Graët, avait expliqué que Benzema n'était "pas suspendu à vie, mais laissons le temps au temps". Le Madrilène a par ailleurs vu sa préparation perturbée avec le Real, en raison d'une douleur à la hanche. La Fédération française avait décidé mi-avril d'écarter Karim Benzema, au nom de "l'exemplarité" et de "la préservation du groupe" après sa mise en examen dans l'affaire de chantage à la sex-tape, pour "complicité de tentative de chantage" sur Mathieu Valbuena et "participation à une association de malfaiteurs".
Qualif. Coupe du monde - UEFA
Une semaine après l'humiliation, le président de la fédération italienne démissionne
20/11/2017 À 12:06
Qualif. Coupe du monde - UEFA
Deux jours plus tard, Ventura prend la porte
15/11/2017 À 17:34