Getty Images

Une semaine après l'humiliation, le président de la fédération italienne démissionne

Une semaine après l'humiliation, le président de la fédération italienne démissionne

Le 20/11/2017 à 13:06Mis à jour Le 20/11/2017 à 13:19

Le président de la fédération italienne de football (FIGC), Carlo Tavecchio, a démissionné de son poste, une semaine après que l'Italie ait manqué sa qualification pour la Coupe du Monde 2018.

Les médias italiens sont unanimes, Carlo Tavecchio n'est plus le président de la fédération italienne de football. Ce dernier a présenté sa démission ce lundi à Rome lors d'un conseil fédéral, une semaine après la désillusion historique face à la Suède qui a privé la Squadra Azzurra du Mondial russe, une première depuis 60 ans.

Une semaine après le fiasco de l'équipe nationale, éliminée de la course au Mondial russe, sa démission était attendue, ou plutôt espérée, par la presse italienne et de nombreux supporters de la Nazionale, qui lui reprochent l'état actuel du football italien et notamment son choix d'avoir remplacé Antonio Conte par Giampero Ventura, remercié la semaine passée. Selon la presse italienne, le successeur de Tavecchio sera élu d'ici 90 jours. Il aura notamment pour première mission de trouver un nouveau sélectionneur.

0
0