CR7 sera bien de la fête ! Le Portugal a validé son billet pour le Mondial 2022 au Qatar en dominant la Macédoine du Nord en barrage, mardi à Porto (2-0). Dans une rencontre sereinement négociée par la Seleçao, c'est un autre joueur de Manchester United qui a endossé le costume de héros. Bruno Fernandes s'est offert un doublé (32e et 65e) et le Portugal disputera sa 8e Coupe du monde en novembre prochain, la sixième de suite.
Malgré la chaude ambiance de l'Estadio do Dragao, les Portugais sont, dans un premier temps, apparus quelque peu crispés. Ils sont doucement entrés dans ce match couperet face à des Macédoniens d'abord mordants et parfaitement en place dans leur moitié de terrain. Il a ainsi fallu attendre près d'un quart d'heure pour voir Cristiano Ronaldo décocher une première flèche dangereuse avec une frappe croisée dans la course à gauche de la surface adverse mais le ballon a filé de peu à côté de la cible (14e). Les visiteurs ont cherché à répliquer et se sont heurtés à l'impeccable charnière centrale de la Seleçao composée de Pepe et du vigilant Danilo Pereira.
Ligue des Nations
Sans CR7, le Portugal chute et laisse l'Espagne lui passer devant
12/06/2022 À 20:42

Bruno Fernandes débloque la situation

Les joueurs de Fernando Santos ont tout de même progressivement mis le pied sur le ballon et Diogo Jota a placé une belle tête piquée au-dessus cadre après un corner (24e) pendant que Nuno Mendes se montrait entreprenant dans son couloir gauche. Ils ont réussi à trouver la faille en contre quand Bruno Fernandes a intercepté une transversale macédonienne imprécise et lancé CR7 vers la zone de vérité. La superstar lui a rendu le ballon pour un tir croisé rasant dans la course qui a trompé Stole Dimitrievski sur sa droite (1-0, 32e).
Cette ouverture du score a évidemment libéré tout le public mais aussi les joueurs portugais qui ont accentué leur domination territoriale face à des visiteurs sonnés. Jota a d'ailleurs failli doubler la mise après une longue ouverture de Pepe et une remise de Ronaldo à gauche de la surface mais il n'a pas pu cadrer sa reprise (41e). Si les Macédoniens ont entamé la seconde période avec envie, ils sont restés impuissants face à des adversaires supérieurs techniquement et très costauds sur le plan défensif.

Des Macédoniens inoffensifs

Le solide Pepe a récupéré le ballon devant sa surface et permis à Bruno Fernandes de lancer un contre sur la gauche avant d'être à la conclusion d'une reprise en pleine course au point de penalty après un excellent centre de Jota (2-0, 65e). La Macédoine du Nord, qui avait fait sensation en écartant l'Italie (0-1), n'a pas pu renouveler le coup réussi à Palerme. Elle n'a jamais réussi à réagir et termine la rencontre avec seulement trois tirs dont aucun cadré.
Parfaitement protégé, le portier portugais Diogo Costa a passé une soirée tranquille. Le Napolitain Eljif Elmas a bien déboulé dans sa surface mais s'est heurté in extremis à Pepe qui n'a pas commis de faute (79e). Ce fut le dernier petit frisson pour un Portugal qui a sereinement négocié cette finale de barrage. Après l'angoisse, place à la joie en attendant le tirage au sort de la Coupe du monde qui aura lieu vendredi.
Ligue des Nations
Le Portugal engrange et reste en tête
09/06/2022 À 20:43
Ligue des Nations
"Je répète que c'est le meilleur joueur du monde" : Ronaldo, la nuit de la renaissance
05/06/2022 À 22:30