C'est là que tout recommence. Parce que l'équipe de France n'a pas le temps de s'apitoyer sur son sort après un Euro catastrophique et parce qu'il n'est pas question de ne pas défendre son titre de champion du monde au Qatar, les Bleus doivent se relever dès ce mercredi face à la Bosnie en match de qualification au Mondial 2022.
Pour ce rendez-vous qu'il ne s'agit pas de prendre pas dessus la jambe, Didier Deschamps a choisi de revenir à un 4-3-3 (ou 4-3-1-2) moins alléchant mais plus sécurisant et de reconduire son attaque de l'été avec Antoine Griezmann à droite ou en soutien, Kylian Mbappé à gauche et Karim Benzema en pointe.
Equipe de France
Fekir ne sait pas comment reconquérir Deschamps : "J’ignore sur quoi il se base"
20/05/2022 À 12:12

Seconde chance pour Koundé

Confrontés à de nombreuses absences sur blessure, le sélectionneur de l'équipe de France a dû enregistrer mercredi après-midi le forfait au milieu de terrain de Corentin Tolisso et de N'Golo Kanté, victimes respectivement d'une blessure musculaire au mollet gauche et d'une gêne persistante à la cheville gauche. Ce sera donc Jordan Veretout qui fêtera sa première sélection au cœur du milieu à trois flanqué de l'inamovible Paul Pogba et de Thomas Lemar.
Désertées par les tauliers, les ailes de la défense seront composées d'un Jules Koundé en perdition cet été au poste d'arrière droit et qui a quelques raisons de se faire pardonner et de Lucas Digne, frustré par sa blessure de l'Euro et de retour au poste. Raphaël Varane et Presnel Kimpembe forment une charnière sans surprise. Mais après les secousses de Bucarest, à eux, et à tous les autres, de montrer que ces Bleus ont les moyens de se relever.

Jules Koundé (france) face au Portugal

Crédit: Getty Images

Ligue des Nations
Deschamps : "Kylian Mbappé est Français, ça me va"
19/05/2022 À 16:55
Coupe du monde
Deschamps sur le "sujet sensible" du Qatar : "Chaque personne aura sa liberté d'expression"
19/05/2022 À 16:48