64 ans après, le pays de Galles est de retour en Coupe du monde. Comme souvent, le héros se nomme Gareth Bale. Lors de la finale des barrages face à l’Ukraine, ce dimanche à Cardiff, la star galloise a frappé le coup franc qui a amené le seul but de la rencontre, finalement signé Andrey Yarmolenko contre son camp (1-0). L’ailier de 32 ans va donc disputer son premier Mondial au Qatar. L’Ukraine peut avoir des regrets, mais elle est tombée sur un grand Wayne Hennessey dans la cage adverse.
Après cinq longues minutes de temps additionnel, Mateu Lahoz, l'arbitre de la rencontre, a libéré tout un peuple, soulagé au terme d’une rencontre stressante. Car l’Ukraine, avec le même onze victorieux en Écosse mercredi (1-3), a réalisé la meilleure entame.
Ligue des Nations
Les Pays-Bas au buzzer, la Belgique s’accroche
14/06/2022 À 20:42

Hennessey a été immense

Oleksandr Zinchenko a même fait trembler les filets, mais son but sur coup franc a été refusé car joué avant le coup de sifflet de l’arbitre espagnol (3e). Petite frayeur pour des Gallois qui ont pu compter sur un excellent Hennessey auteur de neuf arrêts au total dont un face à face remporté contre Yaremchuk (12e).
Abonnez-vous à Eurosport pour suivre le Critérium du Dauphiné et une année complète de sport !
Après avoir subi une bonne demi-heure, Robert Page et ses joueurs ont réagi dans leur domaine préféré : les phases arrêtées. Sur un coup franc excentré côté gauche, Bale a frappé directement. Sur la trajectoire, Yarmolenko a dévié de la tête et trompé son gardien (1-0, 34e). Un score flatteur à la pause pour des locaux qui ont eu plus d’opportunités en seconde période. Mais Ramsey n’a pas cadré aux six mètres (49e). Et en deux minutes, Johnson a touché le poteau, avant que Bale ne tombe sur un très bon Buschan (76e).
Les Ukrainiens y ont donc toujours cru et ont campé dans le camp adverse. Dovbyk a cru égaliser d’un coup de tête à bout portant. C’était sans compter sur la détente exceptionnelle de Hennessey (84e). Une parade déterminante du second héros gallois de la journée. Sorti en fin de match, Bale a évidemment reçu une immense ovation. A l’heure où son avenir en club est incertain, il a, à coup sûr, prolongé l’aventure avec sa sélection jusqu’en novembre 2022. Un groupe avec l’Angleterre, l’Iran et les Etats-Unis l’attend pour sa première Coupe du monde.

Le physique, le système, Hernandez : qui est le coupable de cette défaite ?

Ligue des Nations
La Belgique gâche à Galles, les Pays-Bas butent sur la Pologne
11/06/2022 À 20:42
Ligue des Nations
Pourquoi le Barça ne retiendra pas De Jong… et pourrait le regretter
07/06/2022 À 22:30