L’Espagne imite la France. Devant au score face à une timide formation grecque, la Roja a concédé le match nul sur une demi-occasion jeudi soir (1-1), au stade Nuevo Los Carmenes de Grenade. Alvaro Morata a superbement ouvert le score avant qu’Anastasios Bakasetas n’égalise sur penalty. Les hommes de Luis Enrique voient la Suède, vainqueure de la Géorgie dans le même temps (1-0), prendre deux points d’avance dès cette première journée dans le groupe B.
Une possession trop souvent stérile, une ouverture du score en première période, une égalisation concédée sur la seule véritable incursion adverse. Et au final, le « petit » qui arrache un point chez le « gros ». Nombreuses sont les similitudes entre le nul concédé par les Bleus contre l’Ukraine mercredi (1-1) et les deux points perdus par l’Espagne face à la Grèce jeudi. Les deux surprises majeures de ce début de campagne de qualifications au Mondial qatari. Et la conclusion est la même : la Roja a du boulot et devra vite se relever, en Géorgie dimanche (18h00) puis contre le Kosovo mercredi (20h45).
Euro 2020
"Ce qu'a fait Pedri à 18 ans dans cet Euro, même Don Iniesta ne l'a pas fait"
06/07/2021 À 23:57

Morata trop seul

Car il y a bien eu cette barre transversale trouvée par Dani Olmo, d’une frappe lourde du droit (32e). Puis ce superbe but de Morata, qui a enchaîné contrôle poitrine – plat du pied gauche en lucarne pour ouvrir le score sur un service de Koke (1-0, 33e). Mais à côté de cette fulgurance de deux minutes, pas grand-chose. Malgré ses 77% de possession, la formation de Luis Enrique n’a cadré que deux frappes, ne trouvant que très rarement la clé face au bloc très compact et bas des visiteurs.
Morata aurait pu s’offrir un doublé dès le retour des vestiaires, manquant le cadre de peu (50e) avant de mettre trop peu de puissance dans son coup de tête (77e). Mais en face, la Grèce a réalisé l’exploit d’obtenir un penalty sans se créer d’occasion. Entré à la pause à la place de Sergio Ramos, dont il faudra guetter une éventuelle blessure, Inigo Martinez a compensé un contrôle trop long dans sa surface par un tacle… sur le ballon. Problème, les crampons du défenseur de Bilbao se sont ensuite écrasés sur le tibia de Yorgos Masouras. Basaketas a égalisé en frappant plein axe (1-1, 57e). La seule tentative des hommes de John van 't Schip dans ce match. Une tentative qui a coûté deux points à la Roja.
Euro 2020
L'Italie a aimé souffrir et en veut plus : "C'est encore plus beau"
06/07/2021 À 23:26
Euro 2020
Avant les tirs au but, Chiellini s'est bien amusé avec Alba
06/07/2021 À 23:06