Tous les deux ans - ou trois, les années de COVID -, ça recommence. Avant le grand rendez-vous de mai, il y a mars. C'est dans l'ordre des choses et du calendrier. La liste de mars, celle que Didier Deschamps va dévoiler jeudi après-midi, n'est jamais anodine parce qu'elle révèle bien souvent les contours définitifs et précis des 23.
Mars 2014. Derniers amicaux avant la liste des 23, face à l'Ukraine et aux Pays-Bas. Deschamps convoque 24 joueurs. Les 23 de mai sont là (ndlr : Mandanda, Ribéry et Grenier manqueront le Mondial sur blessures). Dimitri Payet est le malheureux 24e. Il aura sa revanche deux ans plus tard.
Après un intermède loin des yeux, loin des Bleus, le joueur de West Ham, étincelant, revient en mars pour deux amicaux aux Pays-Bas et face à la Russie. Il sera à l'Euro. Mis à part Mamadou Sakho, injustement privé de dessert par un contrôle positif et blanchi bien plus tard, tous les futurs heureux élus sont appelés en mars. Seule l'hécatombe de blessures pré-Euro forcera DD à revoir sa copie, en défense notamment.
Euro 2020
DD préféré à ZZ sans condition: "On continue comme si rien ne s'était passé, or..."
09/07/2021 À 17:16
Mars 2018, avant la Colombie et la Russie : Wissam Ben Yedder et Lucas Hernandez font leur apparition alors que Benjamin Mendy et Nabil Fekir sont blessés. Les deux premiers absents d'alors seront au Mondial, ainsi que Lucas, au cœur d'une liste fidèle à mars quoi qu'un peu plus remaniée qu'à l'accoutumée pour les raisons édictées précédemment, notamment.

Un goût de novembre ?

Quid de 2021 ? Didier Deschamps dévoilera ses cartes jeudi sur les coups de 14 heures, avec quelques certitudes déjà : Eduardo Camavinga, le petit nouveau de la fin de l'année 2020, ne sera pas du rassemblement puisqu'il a été retenu par Sylvain Ripoll pour le premier tour de l'Euro Espoirs, disputé lors de la trêve internationale, COVID oblige. Camavinga est moins performant depuis l'hiver, mais cela ne l'exclut en rien de la discussion pour la liste finale, même si les absents ont parfois tort alors que mars est propice aux révélations.
Antoine Griezmann, en 2014, avait gagné une place qu'il n'a plus laissée depuis. Même chose pour Dimitri Payet, comme rappelé plus tôt, et NGolo Kanté, véritable nouveauté de mars 2016. Lucas Hernandez, enfin, est également à ranger dans cette shortlist. Il était à deux doigts de se tourner vers la sélection espagnole, il est devenu titulaire à gauche de la défense des Bleus et champion du monde.
Qui disputera les trois premiers matches qualificatifs pour la Coupe du monde 2022 dès la semaine prochaine ? La liste devrait être élargie en raison du programme, copieux : Ukraine le 24, déplacement au Kazakhstan le 28 et en Bosnie le 31. Sur le flanc et sans doute forfait pour l'Euro, Corentin Tolisso n'en sera pas. Même constat pour Dayot Upamecano qui, déjà, avait été recalé par DD lors du dernier rassemblement.
Enlevez aussi les autres Espoirs qui toquent à la porte (Koundé, Kamara) ou l'ont déjà franchie (Aouar, Ikoné), voire un Jordan Veretout, blessé mais qui était sur la bonne voie avec la Roma, et la liste de jeudi devrait fortement ressembler à celle qui a conclu l'année 2020. Cela n'exclut pas la présence d'un Theo Hernandez, pour ne citer que lui. Mais s'il y a des entrants, il y a de fortes chances que ce soient des revenants.

Pourra-t-on échapper à une vague Mbappé-Haaland ? "Attention au raccourci marketing"

Euro 2020
Les tirs au but, tout sauf une "loterie" : "Mbappé a imité Bolt, c’est un signe de nervosité"
08/07/2021 À 16:47
Euro 2020
Benzema : "Merci d'avoir accueilli mon retour avec autant de bienveillance"
04/07/2021 À 20:24