Les autorités britanniques ont annoncé vendredi avoir trouvé un accord pour résoudre le problème de la libération des internationaux étrangers qui devaient voyager dans des pays de la liste rouge, les plus touchés actuellement par la pandémie. Les joueurs ayant reçu leurs deux doses de vaccin contre le coronavirus pourront continuer à s'entraîner et à participer aux matches de leurs clubs après la fenêtre internationale d'octobre, mais seront obligés de rester dans un hôtel ou un logement privé fourni par le club pendant dix jours.
"La Fifa salue la décision du gouvernement britannique d'autoriser les joueurs entièrement vaccinés à représenter leurs pays respectifs lors des prochains matches de qualification pour la Coupe du monde et à revenir de pays sur liste rouge dans des conditions de quarantaine adaptées", a indiqué la Fifa dans un communiqué publié ce dimanche. "Nous pensons que la situation actuelle est nettement préférable à celle que nous avons connue en septembre", a poursuivi l'instance internationale.
Qualif. Coupe du monde
"C'est très dur" : sans surprise, Mancini voulait un autre tirage...
HIER À 20:52
"Nous sommes néanmoins conscients que cette décision ne concerne pas tous les joueurs et nous restons décidés à améliorer la situation lors des prochaines fenêtres internationales", a terminé la Fifa. Lors de la fenêtre internationale de septembre, les clubs de football anglais avaient refusé de libérer les joueurs pour les matches internationaux se déroulant dans des pays de la liste rouge, comprenant de nombreux pays d'Afrique ou d'Amérique du Sud, en raison des quarantaines obligatoires qu'ils auraient dû effectuer à leur retour. Manchester United avait par exemple retenu son attaquant uruguayen Edinson Cavani, Liverpool son avant-centre Mohamed Salah et plusieurs internationaux brésiliens.
Qualif. Coupe du monde
Le choc : l'Italie et le Portugal adversaires potentiels en finale de barrages !
HIER À 16:29
Qualif. Coupe du monde
De Lewandowski à Zlatan : L'Italie et le Portugal tremblent avant le tirage des barrages
25/11/2021 À 22:53