L’un a vécu un été plus que mouvementé du côté de Tottenham. L’autre continue d’affoler les compteurs pour sa septième saison au Bayern Munich. Harry Kane et Robert Lewandowski, deux des meilleurs buteurs contemporains, ont rendez-vous ce mercredi soir sur la pelouse de Varsovie pour se livrer un duel qui promet déjà des étincelles. Les deux capitaines vont vouloir briller dans une guerre des numéros 9 qui s'annonce inévitable.
Premier du groupe I des qualifications à la prochaine Coupe du monde, l’Angleterre survole pour le moment les débats. Avec cinq victoires en autant de rencontres, les Three Lions, vice-champions d’Europe après leur finale perdue aux tirs au but face à l’Italie, semblent enfin redevenus indomptables. Et Harry Kane n’y est pas étranger.
Qualif. Coupe du monde
Coup d'arrêt pour l'Angleterre
12/10/2021 À 20:40

Kane, pas si loin du record de buts en sélection

Buteur lors des quatre derniers matches de l’Angleterre lors de cette phase de qualification, l’avant-centre de Tottenham a également planté quatre réalisations pendant le dernier Euro. Alors qu’il n’a été appelé pour la première fois en sélection il y a six ans seulement, Harry Kane (40 buts en 62 capes) a déjà effacé des tablettes plusieurs légendes des Three Lions, comme Frank Lampard (29 buts) ou Alan Shearer (30 buts). Devant l’attaquant de 28 ans, Bobby Charlton (49 buts) et Wayne Rooney (53 buts) semblent à portée de fusil du canonnier des Spurs, qui rêve forcément d’inscrire son nom tout en haut du classement de l’histoire de sa sélection.
Mais cet été, son image a pris un sérieux coup. Désireux de quitter les Spurs durant le mercato, Kane a été retenu contre son gré par sa direction, en dépit de plusieurs offres de Manchester City, prêt à mettre jusqu’à 150 millions d’euros sur la table selon les sources les plus optimistes. Après un bras de fer de plusieurs semaines, le deuxième buteur le plus prolifique de l’histoire de Tottenham (223 réalisations), qui est allé jusqu’à refuser de s’entraîner pour forcer son transfert, s’est finalement résigné : "Je vais rester et serai concentré à 100% pour aider l'équipe à gagner", pouvait-on lire sur son compte Twitter. De nouveau concentré sur ce qu’il sait faire de mieux, nul doute qu’Harry Kane a noté sa rencontre avec Robert Lewandowski d’une croix rouge sur son calendrier.

Lewandowski ne quitte pas son nuage

Car, en face, le Polonais est tout simplement sur une autre planète. Considéré comme l'un, si ce n'est le meilleur attaquant au monde, Robert Lewandowski, arrivé au Bayern Munich en 2014, a marqué 56 buts en club et en sélection lors de la seule saison dernière. Et son exercice 2021-2022 commence sur les mêmes bases : auteur de cinq réalisations lors de ses trois premiers matches en Bundesliga (2 victoires, 1 nul), il a également inscrit un doublé pour ramener la Supercoupe d’Allemagne à Munich en début de saison.
Forcément moins bien entouré en équipe nationale qu'en Allemagne, Lewandowski n’est pas parvenu à faire sortir la Pologne de la phase de poules du dernier Euro, malgré trois buts en trois matches. Autant dire qu'il a clairement une revanche à prendre lors de ces qualifications pour le prochain Mondial. Avec déjà six buts au compteur, le deuxième meilleur marqueur du Bayern (301 buts), derrière l'indétrônable Gerd Müller, a l’occasion de remettre la Pologne à deux petits points de son adversaire direct dans sa course à la qualification. D’autant plus qu’il était absent lors du match aller, remporté par l’Angleterre le 31 mars dernier (2-1), où Kane avait marqué sur penalty. On ne peut en douter : les deux hommes seront au rendez-vous ce mercredi soir (20h45).
Qualif. Coupe du monde
La sélection anglaise, un univers parallèle
08/10/2021 À 21:37
Qualif. Coupe du monde
La Pologne freine l'Angleterre
08/09/2021 À 20:43