Hugo Lloris : 5

Au chômage technique, il n'a pas eu un seul arrêt à faire. Vigilant sur les balles en profondeur, il n'a, en revanche, pas été en grande réussite dans son jeu au pied.
  • En bref… Une soirée tranquille.
Euro 2020
DD préféré à ZZ sans condition: "On continue comme si rien ne s'était passé, or..."
09/07/2021 À 17:16

Léo Dubois : 5

Plus discret que Lucas Digne, il souffre de la comparaison avec le latéral d’Everton. Il est monté en puissance au fil du match jusqu'à adresser une merveille de centre pour Dembélé (69e) mais il peut apporter plus dans l'engagement.
  • En bref… Benjamin Pavard peut dormir tranquille et Ferland Mendy y croire.

Kurt Zouma : 5

Une première relance complètement ratée (3e) aurait pu le sortir de son match. Mais l'ancien Stéphanois n'a pas eu grand-chose à faire. Sa bonne intervention en fin de rencontre (85e) rappelle qu'il est un sacré client lorsqu'il s'agit de mettre le pied.
  • En bref… Pas un match pour mettre en valeur ses qualités.

Clément Lenglet : 5,5

Très autoritaire dans ses interventions, Lenglet, en plein doute à Barcelone, n'a pas eu le pied qui tremble au Kazakhstan. Il a impulsé le pressing, très haut, et n'a jamais hésité à chercher ses attaquants avec une réussite inégale.
  • En bref… Un match important pour la tête.

Lucas Digne : 6

Depuis quelques sélections, Digne aligne les performances convaincantes. Ce dimanche, toujours très disponible et juste dans ses appels, le latéral gauche a permis aux Bleus de prendre le Kazakhstan à la gorge en récupérant un nombre important de ballons dans les 40 mètres adverses. Sans cesse vers l'avant, il a donné de l'allant aux Bleus.
  • En bref… Les matches passent, Digne gagne en densité.

Lucas Digne continue de progresser à chaque sortie en Bleu

Crédit: Getty Images

Tanguy Ndombélé : 5

Sa grosse présence physique a annihilé les quelques velléités adverses. Placé en soupape de sécurité devant la défense, il a fait le job. Mais on attend qu'il apporte aussi plus de verticalité, comme à Tottenham.
  • En bref… Trop timide.
Remplacé par Moussa Sissoko (82e).

Paul Pogba : 7

C'est lui qui déclenche l'ouverture du score en cassant les lignes avec sa passe pour Martial (20e) et il pousse son adversaire au but contre son camp (Maliy) sur la seconde réalisation des Bleus. En meneur de jeu reculé, un poste qu'il maîtrise à la perfection, il a dicté le tempo de la rencontre et permis aux Bleus de trouver de la verticalité.
  • En bref… Un solide quarterback.
Remplacé par Adrien Rabiot (59e).

France's midfielder Paul Pogba runs with the ball during the FIFA World Cup Qatar 2022 qualification Group D football match between Kazakhstan

Crédit: Getty Images

Thomas Lemar : 6

Il a souvent proposé de bons relais dans le cœur du jeu. Sa technique en mouvement et son coup d'œil ont libéré des espaces. Son long ballon pour Digne (17e) et sa balle piquée pour Martial (44e) rappellent qu'il peut, dans un bon jour, délivrer quelques caviars. Son profil technique si particulier dans le groupe de Deschamps en fait un élément intéressant.
  • En bref… Retour réussi.

Ousmane Dembélé : 7

C'est souvent de lui qu'a jailli la lumière. Au-delà de son ouverture du score (20e), il a réveillé les Bleus en seconde période par ses courses, ses dribbles et ses centres. Il offre un ballon de but à Mbappé qui obtient un penalty sur l'action. Bien sûr, il a connu beaucoup de déchet, notamment avant la pause. Mais c'est la nature même de son jeu qui le réclame. La trajectoire ascendante de sa prestation souligne sa forme physique optimale.
  • En bref… Ce Dembélé a toute sa place chez les Bleus.
Remplacé par Kingsley Coman (90e).

Antoine Griezmann : 5

Plus discret que d'habitude, Griezmann a laissé les clés de l'équipe à son pote, Paul Pogba. Il n'a, certes, pas toujours été servi quand le jeu le réclamait (17e, 32e) mais le Barcelonais n'a pas assez pesé sur les débats ce dimanche.
  • En bref… Un petit Grizi.
Remplacé par Wissam Ben Yedder (59e).

Anthony Martial : 6

C'est lui qui débloque la rencontre par un contrôle orienté et sa passe décisive pour Ousmane Dembélé sur l'ouverture du score (20e). Très utile dos au jeu, il fluidifie les débats avec ses nombreuses reprises et sa technique en mouvement. Mais il lui manque toujours de l'agressivité et de l'adresse devant le but, lui qui n'a plus marqué en sélection depuis… septembre 2016.
  • En bref… Plus intéressant que Giroud dans la construction, beaucoup moins dans la finition.
Remplacé par Kylian Mbappé (59e), qui a provoqué un penalty, sur un petit péché de gourmandise, avant de le rater. Le Parisien a encore manqué de précision dans la finition et traverse une période morose en Bleu.

Dembélé décisif et dans l'esprit… contrairement à Mbappé

Euro 2020
Les tirs au but, tout sauf une "loterie" : "Mbappé a imité Bolt, c’est un signe de nervosité"
08/07/2021 À 16:47
Euro 2020
Benzema : "Merci d'avoir accueilli mon retour avec autant de bienveillance"
04/07/2021 À 20:24