La Suède rejoint la Pologne sur le fil ! Pas brillants ni franchement emballants, les Suédois s’en sont remis à une réalisation tardive de Robin Quaison (110e) afin de s’éviter une séance de tirs au but irrespirable et de rejoindre la Pologne pour une place en phase finale de la Coupe du monde (1-0). Dans une enceinte chaleureuse de la Friends Arena de Solna, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic (suspendu) ont longtemps buté sur l’arrière-garde tchèque, sans trouver l’ouverture. C’est finalement à l’issue d’un mouvement collectif de classe entre Alexander Isak et le buteur du soir qu’un ouf de soulagement a tranquillisé l’assistance. Fin de l’aventure pour la République tchèque, qui n’a plus connu de phases finales depuis 2006.
On s’en doutait un peu mais l’absence des principales vedettes (Ibrahimovic pour la Suède, Schick pour la Tchéquie) a pesé sur le contenu d’une rencontre lénifiante à souhait. En dépit de quelques situations dangereuses, dont un but étrangement refusé à Jan Kuchta (11e), la partie a eu du mal à s’emballer. Pas enclines à jouer le surnombre en attaque, ni à enflammer les foules sur de rares séquences de possession (deux tirs cadrés de part et d’autre), les deux nations ont déplacé leur curseur au niveau de la défense. Face à des arrière-gardes regroupées, seules les courses félines d’Emil Forsberg et les contres piquants du duo Jan Kuchta-Adam Hlozek ont fait parcourir un frisson dans les travées de l’enceinte située à la périphérie de Stockholm.
Ligue des Nations
Sans CR7, le Portugal chute et laisse l'Espagne lui passer devant
12/06/2022 À 20:42

Jakub Jankto face à Dejan Kulusevski

Crédit: Getty Images

La Tchéquie a laissé passer sa chance

Au cours d’une partie principalement émaillée de fautes et cartons jaunes, l’intensité n’est montée clairement d’un cran qu’en fin de seconde période, alors que les Bleu et Jaune assiégeaient la surface tchèque. D’abord sur une tête puissance à bout portant de Joakim Nilsson (80e) directement sur Tomas Vaclik, puis surtout après un raté monumental de l’entrant tchèque Milan Havel (90e+4), absolument seul au second poteau et coupable d’avoir complètement dévissé sa tentative. Après les visiteurs, les locaux ont aussi fait preuve d’une maladresse rare devant les buts, à l’image d’un Robin Quaison altruiste au pire des moments, alors que le jeu réclamait une initiative personnelle (94e).
Heureusement pour les Scandinaves, Quaison s’est fait pardonner avec brio, combinant avec Isak avant de glisser le ballon hors de portée de Vaclik depuis le point de penalty (110e). Sous les yeux d’un Ibrahimovic concentré mais inquiet, la Suède a écarté des Tchèques vigoureux mais trop brouillons, sans pour autant rassurer sur son efficacité avant de croiser le fer avec la Pologne de Robert Lewandowski (mardi prochain). Le billet pour le Qatar passera nécessairement par une attaque plus réaliste.
Ligue des Nations
Le Portugal engrange et reste en tête
09/06/2022 À 20:43
Ligue des Nations
Ronaldo se régale, l'Espagne miraculée
05/06/2022 À 20:42