La Seleçao poursuit donc son carton plein et caracole en tête du classement, avec 15 points, 4 de plus que l'Argentine, 13 buts marqués et seulement deux encaissés. La première période a été assez terne, avec une Seleçao en panne d'inspiration face à des Equatoriens bien regroupés. Incapables de passer sur les ailes, les Brésiliens butaient sur un bloc compact dans l'axe, avec un Neymar bien muselé.

Un coup du sort qui sourit aux Brésiliens

Qualif. Coupe du monde
Le Brésil avec Gerson et Paqueta
24/09/2021 À 16:16
La star du Paris SG aurait pu trouver la faille sur coup de pied arrêté, mais Richarlison était trop court pour reprendre son coup franc (19e). "Ney" a aussi tenté sa chance d'une frappe lointaine (43e) et s'est fait une frayeur sur un choc avec Mendez dans les arrêts de jeu de la première période. Titulaire en équipe nationale pour la première fois depuis cinq ans, Gabigol, avant-centre de Flamengo, s'est vu refuser un but pour hors-jeu (41e).
Le match a basculé après la pause, sur un coup du sort. Tite se préparait à faire rentrer Gabriel Jesus à la place de Richarlison, mais a finalement préféré remplacer Fred, qui avait failli recevoir un deuxième carton jaune sur l'action précédente. Ce changement à vocation beaucoup plus offensive que prévu a totalement transfiguré la Seleçao. Deux minutes plus tard, c'est justement Richarlison, tout heureux de rester sur le terrain, qui a libéré le Brésil d'une frappe croisée du gauche, après un bon décalage de Neymar, sa quatrième passe décisive lors de ces qualifications.
Le numéro 10 a aussi inscrit son 65e but sous le maillot du Brésil sur penalty dans les arrêts de jeu. Il a dans un premier temps vu son tir mou arrêté par le gardien Dominguez. Mais l'arbitre, alerté par le VAR, a ensuite décidé de faire tirer de nouveau le penalty, car le portier équatorien s'était avancé avant la frappe du Brésilien. Et Neymar a réussi sa deuxième tentative.
Qualif. Coupe du monde
Racisme : La Hongrie sanctionnée d'un match à huis clos et d'une amende
21/09/2021 À 15:03
Qualif. Coupe du monde
C'est fini pour Günes : Le sélectionneur turc renvoyé après la déroute contre les Pays-Bas
10/09/2021 À 13:19