L'Italie n'a pas tremblé. Ce jeudi soir, la Squadra Azzurra a battu l'Irlande du Nord (2-0), lors de la première journée des qualifications à la Coupe du monde. Au stade Ennio Tardini de Parme, les buts de Domenico Berardi (14e) et de Ciro Immobile (39e) ont suffi pour faire une différence définitive dans cette rencontre. Les hommes de Roberto Mancini s'emparent évidemment de la tête du groupe C, tandis que les protégés de Ian Baraclough sont derniers.
Le résumé du match
Domenico Berardi est le premier joueur à marquer dans trois matches consécutifs avec l'équipe nationale italienne sous Roberto Mancini. L'attaquant de Sassuolo a donc ouvert le score pour les siens, peu avant le quart d'heure de jeu, d'une puissante frappe du gauche en angle fermé (14e, 1-0). Ce but est intervenu alors que l'Italie dominait déjà outrageusement les débats.
Euro 2020
"Je voulais en prendre un" : Critiqué, Grealish assure qu'il voulait frapper un tir au but
12/07/2021 À 11:12

L'Irlande du Nord a pourtant poussé en seconde période

Son trio offensif a d'ailleurs été décisif. Outre Berardi, Lorenzo Insigne, qui a lui-même trouvé le cadre (23e), s'est mué en passeur décisif pour Ciro Immobile. Parfaitement lancé en profondeur, l'avant-centre a fini par faire le break, du gauche (39e, 2-0). La star de la Lazio Rome a dû s'y reprendre à trois fois avant de tromper Bailey Peacock-Farrell dans cette rencontre. Lors des deux premières, c'est le portier adverse qui a eu le dernier mot, d'abord sur sa frappe du droit (11e), puis sur sa reprise à bout portant (16e).
Après avoir fait le break, l'Italie n'a plus jamais cadré une seule fois. Ce n'est pas pour autant que la Nazionale a laissé le ballon à son adversaire (67% de possession). Toutefois, Gianluigi Donnarumma, même s'il n'a absolument rien eu à faire pendant les 55 premières minutes, a ensuite dû s'employer à plusieurs reprises. A la 56e minute de jeu, le gardien de l'AC Milan s'est illustré d'une double parade décisive, face à Gavin Whyte, après une mauvaise passe en retrait de Manuel Locatelli, puis sur la reprise à bout portant de Michael Smith.
En toute fin de rencontre, Donnarumma s'est également montré vigilant sur la frappe lointaine de Steven Davis (83e), pour garder sa cage inviolée et permettre à l'Italie de s'imposer de nouveau à domicile. D'ailleurs, Roberto Mancini est l'un des trois sélectionneurs à être resté invaincu lors de ses quinze premiers matches à domicile avec la Squadra Azzurra, avec Enzo Bearzot et Marcello Lippi. En ce qui concerne la suite du programme, ce dimanche, l'Irlande du Nord affrontera les Etats-Unis en amical, et l'Italie se rendra en Bulgarie.
Euro 2020
"Historique", "Grazie", "Malédiction" : La presse italienne savoure, les médias anglais en enfer
12/07/2021 À 06:59
Euro 2020
Southgate, fier malgré tout : "Mieux que n'importe quelle équipe d'Angleterre depuis plus de 50 ans"
12/07/2021 À 00:30