Pas de mauvaise surprise pour la Belgique. Pour débuter les éliminatoires du Mondial 2022 dans ce groupe E de la zone Europe, les Diables Rouges se sont imposés à domicile face au pays de Galles (3-1). Dans un affrontement qui sentait bon les retrouvailles après le quart de finale de l’Euro 2016 perdu par les Belges, les hommes de Roberto Martinez ont pris leur revanche contre leur ancien bourreau et démarré du bon pied leur marche vers le Qatar. Kevin De Bruyne, Thorgan Hazard et Romelu Lukaku ont chacun marqué un but pour les locaux qui se sont tout de même fait peur en tout début de partie.
Ce n’était un secret pour personne : première au classement FIFA, la Belgique partait logiquement favorite de son groupe éliminatoire et ce rendez-vous face aux Gallois dès la première journée n’était pas une date à prendre à la légère. Pourtant, c’est bien ce qu’il s’est produit d’entrée de jeu puisque malgré la blessure précoce de Joe Allen (7e), le pays de Galles a trouvé le chemin du but belge grâce à une passe millimétrée de Gareth Bale pour Harry Wilson qui s’est fait un plaisir de crucifier Courtois et mettre les Dragons en position favorable (10e, 0-1).
Euro 2020
Grande perte pour l'Italie : suspicion de rupture du tendon d'Achille pour Spinazzola
02/07/2021 À 22:34

De Bruyne a montré la voie

Après cet électrochoc, la Belgique a mis cinq minutes à réagir puis s’est trouvée son guide. Dès lors, qui d’autre que Kevin De Bruyne pour montrer la voie à suivre ? D’abord auteur d’un magnifique centre dont Romelu Lukaku n’a pas su pleinement profiter en tirant au-dessus (17e), le milieu de terrain de Manchester City a égalisé grâce à un poteau rentrant issu d’une frappe limpide (22e, 1-1).
Derrière, tout s’est enchaîné et la Belgique est passée en mode rouleau-compresseur : Thorgan Hazard a profité de l’absence de son grand frère pour briller en sélection avec une tête victorieuse suite à un centre de Thomas Meunier (28e, 2-1), puis le numéro 10 s’est essayé à la frappe du pied droit avec moins de précision (32e). Tout en maîtrise, la Belgique a bouclé quarante-cinq premières minutes en restant devant au tableau d’affichage. De son côté, Gareth Bale s’est mis à ronger son frein malgré une tentative de retourné acrobatique infructueuse (48e).
Le capitaine britannique, sorti en fin de rencontre, a été trop isolé pour espérer faire gagner son équipe. En face, la Belgique n’a pas douté et s’est facilitée le chemin vers la victoire grâce à son arme fatale : Lukaku. En convertissant un penalty obtenu par Dries Mertens, le buteur de l'Inter a inscrit son tout premier but face à Galles en cinq confrontations et porté son total de buts à 58 en 90 sélections (73e, 3-1). Voilà la Belgique parfaitement lancée dans ces éliminatoires et toujours invaincu à domicile en qualifications depuis septembre 2010. Voilà ce que l’on appelle faire la loi chez soi.
Euro 2020
La Belgique, encore frustrée : "C'était notre plus mauvais match de l'Euro"
02/07/2021 À 22:20
Euro 2020
L’antisèche : La prise de pouvoir d’un outsider, la décadence d’un favori
02/07/2021 À 22:11