Une petite victoire qui vaut cher pour les Oranje. Les joueurs de Louis van Gaal sont allés s'imposer de peu en Lettonie, vendredi, lors de la 7e journée des qualifications pour la Coupe du monde 2022 (0-1). Un but de Davy Klaassen a suffi pour des Néerlandais ultra-dominateurs mais qui n'ont pas réussi à se mettre à l'abri. Ils signent tout de même la belle opération du jour en s'emparant seuls de la tête du groupe G avec deux longueurs d'avance sur la Norvège qui a fait match nul en Turquie (1-1).
Sans Georginio Wijnaldum, suspendu, mais avec Memphis Depay titulaire en pointe, les Néerlandais ont tout de suite mis le pied sur le ballon dans le camp de leurs modestes adversaires, 135èmes au classement FIFA. Rapidement bien servi au point de penalty, Klaassen a pourtant à moitié loupé sa reprise qui est partie doucement sur le portier letton Roberts Ozols (2e). Si Depay n'a pas réussi à inquiéter le dernier rempart adverse (15e et 16e), son corner sur la droite a été repris de volée aux six mètres par le mordant Klaassen qui ne lui a laissé aucune chance (0-1, 19e).
Qualif. Coupe du monde
Un billet validé dans les dernières minutes : les Pays-Bas verront le Qatar
16/11/2021 À 21:37
La Lettonie venait de craquer mais a subitement et joliment réagi dans la foulée en allant mettre le feu dans la surface de Justin Bijlow, encore préféré à Tim Krul pour garder la cage des Oranje. Les frappes d'Andrejs Ciganiks et de Roberts Uldrikis ont pourtant été contrées in extremis et le portier de Feyenoord n'a pas eu à s'employer (20e). Face à une charnière néerlandaise Stefan de Vrij - Virgil van Dijk un peu pataude, Uldrikis et les siens sont revenus à la charge mais l'avant-centre a de nouveau été contré de justesse (25e).

La Lettonie a semé le doute, pas la tempête

Denzel Dumfries s'est également longtemps montré emprunté dans son couloir droit tandis que Frenkie De Jong a tardé à prendre les commandes au milieu de terrain, et les visiteurs ont buté sur la muraille adverse jusqu'à la pause. Les Lettons de Dainis Kazakevics se sont montrés plus ambitieux à la reprise mais sont restés peu dangereux. Ils ont pourtant pu croire en leurs chances jusqu'au bout car leurs adversaires, rapidement redevenus dominateurs, ont nettement manqué de réalisme (52e, 55e, 57e).
Lancé à l'heure de jeu, le petit nouveau Noa Lang s'est lui montré un peu trop timide dans la zone de vérité (67e et 77e). Il a ainsi fallu une parade de Bijlow sur un ultime corner letton et une reprise d'Igors Tarasvovs dans le temps additionnel pour éviter une égalisation sur le fil (90e+2). Après leurs larges succès 4-0 contre le Monténégro et 6-1 sur la Turquie au mois de septembre, les Oranje ont revu le tarif à la baisse malgré leurs 20 tirs. Avec leurs deux points d'avance et la prochaine réception de Gibraltar, ils peuvent tout de même se montrer optimistes avant les trois dernières journées de ces éliminatoires.
Qualif. Coupe du monde
Fin de match cauchemar, billet pas encore validé : les Pays-Bas ont tout gâché
13/11/2021 À 21:42
Qualif. Coupe du monde
Et revoilà Van Gaal : les comebacks de sélectionneurs, histoire d'une tradition néerlandaise
07/10/2021 À 22:02