Tic-tac, tic-tac... Le mécanisme de l'horloge que les médias espagnols écoutaient en attendant le transfert de Kylian Mbappé ne s'est finalement jamais arrêté. Mais l'impatience des supporters madrilènes est peut-être devenue un petit peu moins difficile à vivre, ce jeudi soir. Parce qu'à quelques heures de la fermeture du marché des transferts, la Casa Blanca a sauvé son mercato en s'offrant un autre joueur français de grand talent. Qui, visiblement, n'attendait que ça pour retrouver son meilleur niveau.

180 millions balayés d’un revers de main : "On comprend pourquoi Mbappé ne veut pas prolonger"

Eduardo Camavinga, puisque c'est de lui dont il s'agit, a été éblouissant lors du premier match de qualification pour l'Euro 2023 de l'équipe de France Espoirs, ce jeudi, face à la Macédoine du Nord. Lui qui, pourtant, sortait d'une saison plutôt moyenne, avec le Stade Rennais comme avec le groupe de Sylvain Ripoll, alors qu'il avait crevé l'écran avec les A il y a tout juste un an. Comme si tout avait été trop vite. "Il faut se rendre à l'évidence, je n'ai pas tout fait pour aller avec les A, a-t-il confié après la rencontre, dans des propos rapportés par l'AFP. Ce sont des choses qui arrivent. Des fois, on est devant et d'autres fois, derrière. On ne réussit pas tout."
Qualifications Euro Espoirs 2023
Gouiri et Bard forfaits contre l'Arménie et la Macédoine du Nord : Ripoll appelle Ekitike et Lukeba
09/11/2021 À 16:27
Ce jeudi, il n'a pourtant pas raté grand-chose pour son premier match depuis sa signature au Real. Provocateur, étincelant dans un rôle un peu plus avancé, le joueur formé à Rennes a d'abord initié le premier but des Bleuets, avec une longue ouverture pour Melvin Bard, côté gauche. Puis il a doublé la mise, d'une frappe puissante du gauche (50e) avant de distribuer d'autres caviars dont Mbuku (53e) et Cho (62e) n'ont pas profité. "C'est rare que je frappe, a-t-il noté. Mon père m'a passé un savon, il m'a dit qu'il fallait que je commence à tenter. Les passes, c'est bien, mais il faut aussi prendre ses responsabilités et tirer."

Reculer pour mieux sauter

Toujours irréprochable dans le comportement, Camavinga avait tout de même semblé moins épanoui, ces derniers mois. Comme si la question de son avenir, persistante depuis qu'il a explosé en Ligue 1, avait fini par l'envahir. "Je pense que le fait que les choses se soient éclaircies va lui permettre de se libérer, a confié son sélectionneur Sylvain Ripoll au micro de Canal+ Sport, après le match. Le talent, il l'a. On a vu qu'il savait l'exprimer."
Sur la pelouse de la MMArena, ce fut effectivement, dans l'attitude, le Camavinga explosif, percutant et omniprésent qui avait émerveillé toute la Ligue 1 lors de la saison 2019/2020. La perspective de découvrir un tout nouveau monde lui a fait du bien. C'est en tout cas ce que l'on peut penser après avoir vu son sourire jusqu'aux oreilles à plusieurs reprises durant la rencontre. "C'est un rêve, tout joueur veut jouer au Real Madrid un jour, a souligné le prodige de 18 ans. Et avec tous ces événements, je suis heureux d'avoir marqué mon premier but avec les Espoirs."

Mbappé et tant d'autres : les équipes types terrifiantes des joueurs libres l’été prochain

C'est une autre de ses particularités : le milieu de terrain né en Angola avait progressé tellement vite qu'il avait ouvert son compteur chez les A avant de trouver la faille avec les Espoirs. Camavinga a reculé mais son départ vers le plus grand club du monde doit lui permettre de mieux sauter. "Tout footballeur veut jouer avec les A, a-t-il dit. Mais il faut avancer étape par étape. Je vais d'abord rentrer à Rennes, prendre mes affaires et après, aller au Real et me faire ma place." Dans son esprit, tout semble de nouveau très clair.

Eduardo Camavinga, tout sourire avec les Bleuets - 2 septembre 2021

Crédit: Imago

Qualifications Euro Espoirs 2023
Les Bleuets seront privés de Beka Beka
08/11/2021 À 19:10
Qualifications Euro Espoirs 2023
La révélation Ngoumou intègre les Bleuets
04/11/2021 À 16:06