Getty Images

Les Bleuets lancent idéalement leur campagne

Les Bleuets lancent idéalement leur campagne

Le 10/10/2019 à 22:55Mis à jour Le 10/10/2019 à 23:29

QUALIFICATIONS EURO ESPOIRS - Les espoirs n'ont pas raté leur entrée. A Calais, les hommes de Sylvain Ripoll ont parfaitement entamé leur campagne européenne en dominant facilement l'Azerbaïdjan 5-0. Avec notamment un nouveau doublé d'Odsonne Edouard. Et un nouveau but d'Aouar, entre les réalisations de Zagadou et Nordin.

Les Bleuets sans trembler. L'équipe de France a parfaitement lancé sa campagne de qualification pour l'Euro espoirs en juin 2021 en Slovénie et en Hongrie en dominant logiquement une modeste équipe d'Azerbaïdjan (5-0) à Calais jeudi soir grâce à un nouveau doublé d'Odsonne Edouard en sélection et des réalisations de Dan-Axel Zagadou, Houssem Aouar et Arnaud Nordin. Les Français prennent la deuxième place de la poule derrière la Géorgie qui compte un match de plus avant se déplacer en Slovaquie mardi.

La marche était trop haute pour des Azerbaïdjanais qui n'avaient gagné qu'une seule rencontre toutes compétitions confondues depuis trois ans avant d'affronter la France. Face aux Bleuets, ils ont craqué dès la deuxième minute de jeu lorsqu'Aouar est venu intercepter une transversale plein axe avant de rapidement transmettre à Edouard en profondeur pour l'ouverture du score.

Odsonne Edouard, troisième doublé en trois sélections

Malgré ce but précoce, les hommes de Sylvain Ripoll, pourtant largement au-dessus techniquement, à l'image d'un Aouar rayonnant au milieu de terrain, ont mis une bonne demi-heure à véritablement enclencher la machine. Ils ont alors tué le match en cinq minutes. D'abord grâce au troisième doublé d'Edouard en trois sélections chez les Espoirs (36e). Puis grâce à une tête de Zagadou qui a échappé au marquage de son défenseur sur corner (40e).

La seconde période fut une succession de vagues françaises en attaque. Aouar d'abord a été récompensé de son match par un but inscrit au milieu de trois défenseurs après une percussion plein axe (51e). Puis le festival Moussa Diaby a commencé. Intenable, l'attaquant de Leverkusen a été à l'initiative de la quasi-totalité des attaques de son équipe en seconde période (49e, 59e, 65e, 89e) touchant même la barre par deux fois (58e, 63e). C'est pourtant Arnaud Nordin qui est venu conclure le festival offensif des Bleuets (76e) en marquant dans le but vide après un bon travail de Bellegarde sur le côté droit.

L'addition aurait pu être encore plus salée pour les Azerbaïdjanais si les Français avaient fait preuve de plus de réalisme sur leurs nombreuses occasions. Mais elle aurait aussi pu l'être moins. Les hommes de Sylvain Ripoll ont concédé quelques occasions évitables contre une équipe du niveau de l'Azerbaïdjan qui a même réussi à toucher les montants d'Alban Lafont (56e). Quelques défauts à corriger pour les Bleuets qui visent une deuxième qualification de suite pour l'Euro espoirs pour la première fois depuis 1996.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0