Getty Images

Déjà qualifiés, et alors ?

Déjà qualifiés, et alors ?

Le 17/11/2019 à 00:52Mis à jour Le 17/11/2019 à 19:17

QUALIFICATIONS EURO 2020 – Ce dimanche, à Tirana, la France va clore son année 2019. Déjà qualifiés pour l’Euro, les Bleus ont tout de même un objectif clair : terminer premier de leur poule pour s’offrir un tirage plus clément. Il serait tout de même fâcheux de ternir la 100e sélection sur le banc de Didier Deschamps et finir une année déjà poussive par une contre-performance.

En 99 rencontres sous les ordres de Didier Deschamps, l’équipe de France a connu très peu de sorties de route spectaculaires. Mais pour sa 100e, le sélectionneur revient sur les lieux d’une de ses plus grosses désillusions. C’était en juin d’une année impaire (2015) comme souvent avec cette équipe-là à Elbasan, en Albanie, pour un trou noir (1-0) qui a fait quelques victimes depuis (Gonalons et Kondogbia notamment) et déclenché une grosse colère du sélectionneur tricolore. Quatre plus tard, les Bleus retournent en Albanie pour y inaugurer une nouvelle enceinte, l’"Arena Kombetäre" de Tirana mais ils n’ont pas fait le déplacement pour couper des rubans.

Si elle est déjà qualifiée pour l’Euro, l'équipe de France n’a pas encore rempli tous leurs objectifs. Le dernier d’entre eux : finir en tête du groupe. D’abord parce qu’un champion du monde ne peut pas se contenter d’une deuxième place. Ensuite parce que cela leur assurerait de figurer dans le chapeau 1 ou 2 du tirage au sort de l’Euro 2020 et donc dans un groupe, a priori, moins menaçant. Seule une victoire en Albanie cadenasserait à coup sûr la première place du groupe. Un nul et même une défaite pourrait suffire si la Turquie ne s’impose pas en Andorre. "On vient ici pour finir premiers du groupe et cela passe par une victoire. On est champions du monde et on aborde ce match pour le gagner", a annoncé sans surprise Raphaël Varane avant la rencontre.

Vidéo - Sissoko, Varane... Valbuena : Découvrez l'équipe type des 99 sélections de Deschamps

02:39

Finir une année moyenne par un succès convaincant

Comme toujours avec Deschamps, le résultat primera sur tout le reste. Mais ses hommes seraient inspirés d’achever une année moyenne et traversée par d’inattendues turbulences par un succès franc et même, laissons-nous griser, flamboyant. Les victoires étriquées en Islande (0-1) et face à la Moldavie (2-1) comme le nul concédé contre la Turquie (1-1) ont laissé un goût d’inachevé et laissé poindre l’idée d’une régression.

Nous ne nous aventurerons pas sur ce terrain, tant ces Bleus ont prouvé leur fiabilité lors des compétitions internationales depuis 2014, mais il est certain qu’on attend plus d’un champion du monde. Finir une année moyenne par un succès probant, voilà l’autre objectif, sans doute moins central, de ce dimanche. D’autant que cette rencontre revêt un aspect tout à fait symbolique pour Deschamps qui fêtera sa 100e sur le banc tricolore. Non vraiment, les Bleus ont quelques raisons de ne pas prendre ce déplacement par-dessus la jambe.

Vidéo - Quels sont le meilleur et le pire match de l'ère Deschamps ?

04:53

Pour y parvenir, le sélectionneur national ne pourra pas reconduire son attaque quatre étoiles Coman - Mbappé - Griezmann - Giroud. Le Munichois, victime d’un souci musculaire, n’a pas fait le voyage. Son absence, conjuguée à celle de Blaise Matuidi, ouvre un boulevard à Thomas Lemar à moins que Deschamps lui préfère Kylian Mbappé pour titulariser Moussa Sissoko à droite. Pour le reste, le sélectionneur devrait faire confiance à son équipe type. Histoire de finir le travail en beauté.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0