Getty Images

Ben Yedder, Ikoné ou Dubois : quels changements pour Deschamps ?

Ben Yedder, Ikoné ou Dubois : quels changements pour Deschamps ?
Par Eurosport

Le 09/09/2019 à 20:24Mis à jour Le 09/09/2019 à 20:34

QUALIFICATIONS EURO 2020 - En conférence de presse ce lundi, Didier Deschamps a confirmé que son onze de départ devrait connaître des "changements" pour affronter Andorre ce mardi au Stade de France (20h45). Voici les changements possibles chez les Bleus.

Latéral droit : Léo Dubois, pour devenir doublure attitrée

C’est peut-être le poste où la situation est la moins fixée derrière. Si Benjamin Pavard a rendu une jolie copie face à l’Albanie (4-1), une ombre entoure encore sa capacité à tenir ce couloir droit sur le long terme avec les Bleus. Depuis son coup d’éclat argentin, le Munichois bénéficie surtout de l’absence d’alternatives sérieuses à ce poste.

Derrière lui, la disparition progressive de Djibril Sidibé a ouvert la porte en grand à Léo Dubois, toujours plus convaincant avec l’OL. Mardi, la tentation d’offrir une nouvelle sélection à l’ancien capitaine nantais, après deux premiers tests réussis face à la Bolivie et Andorre à l’aller, est grande. Histoire de voir s’il peut s’installer durablement chez les Bleus et, pourquoi pas, prétendre à mieux.

Vidéo - "Un match capital pour résoudre un problème éternel de Deschamps : la faiblesse de son banc"

02:54

Latéral gauche : Ménager Hernandez ?

Avec lui, les Bleus ne sont pas les mêmes. S’il est un joueur qui avait manqué aux Tricolores, c’est bien Lucas Hernandez. Le guerrier a remis ses habits préférés samedi pour montrer qu’il existe encore plusieurs classes d’écart entre lui et la prétendue concurrence. Mais, touché face à l’Albanie, il pourrait céder sa place.

Lucas Digne pourrait ainsi jouer la carte de la dernière chance, ou presque. Face à un Ferland Mendy convaincant lors de ses premières sorties madrilènes mais absent de la liste après son retour récent de blessure, il a perdu du terrain malgré ses sorties correctes en Bleu. La faible adversité de mardi devrait lui permettre de se montrer. Car sa situation de doublure n’est pas assurée.

Lucas Hernandez et Corentin Tolisso ont réussi leur retour chez les Bleus

Lucas Hernandez et Corentin Tolisso ont réussi leur retour chez les BleusGetty Images

Ailier droit : Ikoné, continuer le rêve

Tout s’est déroulé comme prévu pour lui. Entré en jeu samedi face à l’Albanie, Jonathan Ikoné a connu une première cape parfaite, ouvrant son compteur but en sélection. Il aurait pu s’arrêter là. Mais le probable déplacement de Kingsley Coman sur le côté gauche de l’attaque pourrait lui permettre d’honorer sa première titularisation en bleu dans son couloir droit fétiche.

Le grand perdant de l’opération pourrait être Thomas Lemar. Trop neutre samedi, il pourrait voir Coman flamber sur le côté gauche et s’installer durablement sur ce poste où il n’a pas réussi à prendre l’épaisseur attendue…

Vidéo - "Coman a montré à Dembélé et Thauvin tout ce qui leur manquait en équipe de France"

02:01

Attaquant de pointe : Revoir Ben Yedder

C’est l’attaquant de pointe incontournable des Bleus. Surtout en l’absence de Kylian Mbappé dont le destin tricolore semble se déplacer vers l’axe. Encore buteur samedi, Olivier Giroud pourrait cependant assister depuis le banc à la rencontre face à Andorre.

Car l’hypothèse de voir Wissam Ben Yedder débuter est réelle. Intéressant sur ses récentes entrées et jeu et buteur face à Andorre en juin dernier, le néo-Monégasque pourrait en profiter pour prouver à Deschamps qu’il constitue une option intéressante, notamment dans son association avec Antoine Griezmann.

  • La compo probable de l’équipe de France face à Andorre : Lloris - Dubois, Varane, Lenglet, Digne - Matuidi, Tolisso - Ikoné, Griezmann, Coman - Ben Yedder.
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0