Getty Images

Et maintenant, on fait quoi ?

Et maintenant, on fait quoi ?

Le 10/06/2019 à 17:11Mis à jour Le 10/06/2019 à 17:53

ELIMINATOIRES EURO 2020 - Les dix joueurs de champ français ont sombré en Turquie (2-0). Il ne faut pas s'attendre à une révolution en Andorre mardi. La marge de Didier Deschamps n'est pas énorme. Quels sont ceux qui pourraient profiter de la débâcle pour passer une tête dans le onze ?

Il existe deux lectures du crash de Konya. Cette défaite donne un intérêt nouveau au déplacement à Andorre, rend la victoire nécessaire et obligera Didier Deschamps à aligner ses tauliers pour assurer ses arrières. Ou ce revers témoigne d'une équipe à bout de souffle, à laquelle il faut rapidement injecter du sang neuf. La vérité se situe sans doute entre les deux. "J’ai fait deux changements à la mi-temps mais j’aurais pu en faire d’autres." Il ne faut pas forcément se fier aux paroles du sélectionneur. Didier Deschamps ne peut pas tout changer.

Il a bâti une équipe type qui a une telle avance, que lancer tous ses seconds couteaux en même temps n'est évidemment pas envisageable. Mais les Bleus ont tellement tiré la langue qu'est sans doute venu le temps de retoucher aux intouchables. "Maintenant, il faut réfléchir pour trouver la solution, la réponse et avoir une réaction dès le prochain match", a prévenu Paul Pogba samedi soir. Qui a le plus à craindre et qui a le plus à gagner ? Tentative de réponse.

Vidéo - Juin a souvent fait des victimes, qui fera les frais du naufrage de Konya ?

02:26

Digne et Sissoko : au secours des recours ?

Ils sont les deux seuls titulaires de Turquie à ne pas avoir été champion du monde. Les voilà évidemment en première ligne. Surtout Lucas Digne, auteur d'une première période affreuse et sanctionné par Didier Deschamps dès la pause. C'est sans doute à ce poste que la différence entre le titulaire et son remplaçant (Ferland Mendy) est la plus fine. Malgré une prestation convaincante en Bolivie, Digne est aujourd'hui le membre du onze de départ le plus en danger. Mendy n'a pas forcément rayonné en seconde période mais il s'est montré nettement moins friable. Au milieu, Moussa Sissoko n'est pas celui qui a le plus à rougir. Mais l'écart avec Tanguy Ndombele est, lui aussi, très maigre. Difficile de voir qui détient l'avantage dans ce duel très serré.

Lucas Digne face à la Bolivie

Lucas Digne face à la BolivieGetty Images

L'heure de Lenglet ?

La dernière fois que Samuel Umtiti a été titulaire trois fois de suite en dix jours, en septembre dernier, il a enchaîné avec cinq mois de blessure au genou. Didier Deschamps prendra-t-il le risque d'aligner son défenseur central gauche sur un terrain synthétique peu compatible avec ses douleurs récurrentes au genou ? Solide et fiable au Barça, Clément Lenglet pourrait, comme dans son club, être préféré au champion du monde et former la charnière avec Raphaël Varane. Le Madrilène a sombré en Turquie mais son sélectionneur ne va pas prendre le risque d'associer Lenglet à Kurt Zouma (4 sélections à eux deux…).

A gauche, Coman s'affirme

Il faudra de la folie, de la vitesse et du danger face à l'Andorre. En jambes face à la Bolivie, plutôt remuant en Turquie, Kinglsey Coman est la valeur montante pour le côté gauche. D'autant que Blaise Matuidi, usé par une saison à rallonge, tire ostensiblement la langue. Sa présence face à une sélection a priori regroupée sur son but sera sans doute moins indispensable qu'en Russie. Coman tient la corde à moins que Lemar, remuant face à la Bolivie, soit totalement remis de son petit souci physique.

Coman lors de France-Bolivie

Coman lors de France-BolivieGetty Images

Le problème Mbappé

Deux matches, deux immenses déceptions. Dans l'axe puis à droite, Kylian Mbappé a traversé sa semaine la plus difficile en Bleu dégageant l'image d'un attaquant individualiste, frustré et même un brin ronchon. Deschamps prendra-t-il le risque de le sanctionner et de se passer de la bombe de Bondy mardi ? Rien n'est moins sûr. Si le sélectionneur tranche dans le vif, Florian Thauvin pourrait le remplacer.

Vidéo - "La mauvaise caricature de Mbappé quand il estime que tout doit passer par lui"

01:13
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0