Eurosport

Les pronos de la semaine : l'Espagne assure, la Suisse accrochée

Les pronos de la semaine : l'Espagne assure, la Suisse accrochée
Par Winamax

Le 12/10/2019 à 09:59Mis à jour Le 12/10/2019 à 14:22

Contenu Sponsorisé

EURO 2020 - L'équipe de France a fait un pas vers la qualification pour la phase finale de l’Euro après son succès en Islande, vendredi.L’Espagne, qui se déplace en Norvège dans le cadre de la 7e journée de ces éliminatoires, peut l'imiter, alors que la Suisse est attendue au tournant au Danemark, samedi.

  • L’Espagne sans trembler

Six victoires en autant de matches, pour 17 buts inscrits et seulement trois encaissés : tout va bien pour l’Espagne dans ces éliminatoires, merci pour elle. La Roja a notamment réussi à s’extirper de matches pièges en Roumanie (1-2) ou devant la Norvège (2-1) et peut valider sa qualification à l’issue de ce match contre la Norvège en cas de succès et selon le résultat de la Roumanie. L’Espagne devra faire avec quelques absents de marque (Alba, Alcacer, Morata, Sergi Roberto), ce qui pourrait profiter à quelques néophytes.

Surtout, elle doit se méfier de cet adversaire, qu’elle avait déjà peiné à battre à l’aller et qui n’a plus perdu un match officiel à domicile depuis septembre… 2016. Mais depuis, les Norvégiens n’ont pas vraiment affronté des adversaires de la trempe des Espagnols, face à qui ils se sont inclinés trois fois en quatre confrontations dans leur histoire. Les champions du monde 2010 ont une particularité dans ces éliminatoires : ils ont réussi à ouvrir rapidement la marque et à rentrer aux vestiaires en menant au score à la pause lors de cinq de leurs six premiers matchs. On peut imaginer que la Roja débutera à nouveau fort cette rencontre, que nous la voyons dans tous les cas remporter.

  • La Suisse fait du surplace

Qualifiée pour la finale Four de la Ligue des nations (où elle a terminé 4e), la Suisse n’a joué que quatre matches dans ces éliminatoires de l’Euro 2020. Bilan ? Deux victoires, contre Gibraltar et la Géorgie, et deux nuls contre le Danemark (3-3) et l’Irlande (1-1), ces deux principaux adversaires pour la qualification. Elle est du coup devancée au classement par les Danois, qui comptent un match et un points en plus. C’est dire si cette confrontation entre les deux équipes aura son importance dans la course à la qualification.

Le Danemark n’a plus perdu en match officiel depuis son élimination en 8e de finale de la Coupe du monde 20018 par la Croatie, mais n’a pas non plus emballé les foules pour autant, à l’image de son triste nul ramené de Géorgie lors de la précédente fenêtre internationale (0-0). La Nati compte plus de défaites depuis le Mondial russe, mais contre des équipes d’un tout autre calibre que celles rencontrées par leurs adversaires de samedi (Angleterre, Belgique, Portugal…). Les équipes de Christian Eriksen et de Granit Xhaka présentent un profil semblable, avec une défense solide et expérimentée, un milieu technique et une attaque homogène mais sans serial-buteur en pleine bourre. A domicile, le Danemark part avec un léger avantage, mais la Suisse nous semble en mesure de repartir avec un bon point de ce déplacement.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0