Football
Qualifications Euro

Un Kepa coupable et la Roja se fait rejoindre sur le fil...

Partager avec
Copier
Partager cet article

Kepa sous le maillot de l'Espagne

Crédits Getty Images

ParRomain Dufournier
12/10/2019 à 20:42 | Mis à jour 12/10/2019 à 21:31

QUALIFICATIONS EURO 2020 - L'Espagne a longtemps cru faire un grand pas vers la qualification. Mais face à des Norvégiens accrocheurs, la Roja a fini par céder dans le temps additionnel après une sortie ratée de Kepa ayant provoqué un penalty (1-1). Dans le groupe F, l'Espagne reste leader avec 19 points mais va devoir attendre pour valider son ticket.

Sur le gong. Tenue en échec par la Norvège ce samedi à Oslo (1-1), l'Espagne a perdu ses deux premiers points dans cette campagne des qualifications pour l'Euro 2020. Après six victoires de rang, la Roja aura donc plié in extremis pour concéder le nul, la faute à la sortie complètement ratée de son gardien, Kepa Arrizabalaga sur Omar Elabdellaoui (90e+3). Si le gardien espagnol est évidemment à blâmer, la prestation d'ensemble de l'équipe espagnole n'a pas été des plus brillantes et le partage des points est tout sauf illogique.

  • Le film du match
Qualifications Euro

168e sélection pour Ramos, nouveau record d'Espagne

12/10/2019 À 18:45

Incapable de tuer le match, l'attaque ibérique a fait preuve d'un manque de précision et d'efficacité évidents, laissant la porte ouverte à un retour pour des Norvégiens qui y auront cru jusqu'au bout. Malgré ce nul, l'Espagne reste large leader du groupe F avec cinq points d'avance sur son dauphin suédois. La Norvège (4e) reste quant à elle en embuscade avec cinq unités de retard sur la Suède.

Tristes Espagnols...

Pourtant, les Espagnols partaient assez largement favoris de cette opposition. Déjà vainqueurs face à ces mêmes Norvégiens lors de la première journée de cette phase de poules (2-1), les partenaires de Sergio Ramos espéraient bien remettre le couvert à l'extérieur. Problème, les hommes de Robert Moreno ont fait preuve d'un manque flagrant d'inspiration offensive. Une lacune criante tout au long d'une première période des plus ternes, avec seulement deux tirs cadrés en sept maigres tentatives. Pas de quoi inquiéter Rune Jarstein et sa défense. Mais heureusement pour la Roja, la pauvreté offensive a été la même, côté adverse, avec un seul tir cadré à signaler au terme d'un premier acte décevant.

Visiblement remobilisés par le discours de leur entraîneur à la pause, les Espagnols ont finalement trouvé le chemin des filets dès le retour des vestiaires. Sur un débordement, suivi d'un centre de Juan Bernat, Saul Niguez a ainsi profité d'un ballon mal négocié par Martin Odegaard pour ouvrir la marque et mettre son équipe sur les bons rails (0-1, 47e).

La boulette de Kepa

Un réalisme pourtant de courte durée puisqu'ensuite, la domination ibérique a une fois de plus été stérile. Malgré la transversale (63e) et le poteau (89e) trouvés par Fabian Ruiz, les champions du monde 2010 n'ont pas réussi à se mettre à l'abri d'un retour adverse. Et ce qui devait arriver s'est produit, au moment de la sortie complètement loupée de Kepa Arrizabalaga (90e+3). Poing en avant, le portier de Chelsea a manqué de très peu d'emporter la tête du pauvre Omar Elabdellaoui, mais n'a en revanche pas échappé à la double sanction, carton jaune contre lui et penalty pour la Norvège. Un penalty transformé par Joshua King (1-1, 90e+4).

Capables d'arracher le nul malgré des lacunes offensives évidentes, parfois compensées par une volonté certaine de bien faire, les Norvégiens ont donc sauvé ce qui pouvait l'être et reste en vie dans ce groupe F grâce au point pris ce soir. Les hommes de Lars Lagerbäck pointent au quatrième rang du groupe et peuvent toujours espérer accrocher la deuxième place. Pour l'Espagne, toujours leader, c'est un premier coup d'arrêt qui devrait selon toute logique remobiliser tout le monde pour la prochaine rencontre, prévue en Suède le 15 novembre prochain. Pour fêter dignement sa 169e cape sous le maillot espagnol, Sergio Ramos voudra assurément proposer un meilleur spectacle que celui offert ce samedi à Oslo.

La joie des Norvégiens face à l'Espagne

Crédits Getty Images

Qualifications Euro

L'Espagne n'arrange pas les Bleus, l'Italie cartonne et le Danemark arrache son billet

18/11/2019 À 21:35
Qualifications Euro

L'Espagne déroule contre Malte, la Suède se qualifie

15/11/2019 À 21:34
Dans le même sujet
FootballQualifications EuroEspagneNorvège
Partager avec
Copier
Partager cet article
Pariez sur le Football avec Winamax
FC Seoul
1
4.20
Jeonbuk Hyundai Motors
Piast Gliwice
Gornik Zabrze
Suduva Marijampole
FK Spyris Kaunas
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313

Dernières infos

Ligue 1

Icardi, le chef d'œuvre de Leonardo

IL Y A 8 HEURES

Vidéos récentes

Football

29e j. - Rose sur la célébration de Thuram : "Un bel exemple contre le racisme"

00:00:26

Les plus lus

Transferts

Aulas doit se faire une raison : l'un de ses joueurs préférés va partir

IL Y A 13 HEURES
Voir plus