Getty Images

L'Allemagne cartonne... et la France ne sera pas tête de série à l'Euro

L'Allemagne cartonne... et la France ne sera pas tête de série à l'Euro

Le 19/11/2019 à 22:34Mis à jour Le 19/11/2019 à 23:08

QUALIFICATIONS EURO 2020 - Pas de bonne surprise pour les Bleus à Francfort. L'Allemagne n'a fait qu'une bouchée de l'Irlande du Nord mardi (6-1) pour s'assurer le fauteuil de leader du groupe C et une place dans le chapeau 1 au détriment de l'équipe de France, qui figurera dans le chapeau 2 au tirage au sort. Serge Gnabry s'est particulièrement illustré avec un triplé.

L’Allemagne brise les espoirs français. Les Bleus pouvaient encore espérer accrocher un statut de tête de série à l’Euro en juin prochain en cas de défaite de la Mannschaft face à l’Irlande du Nord mais malgré l’ouverture du score rapide des visiteurs, les hommes de Joachim Low ont logiquement retourné la situation pour s’imposer largement (6-1) grâce à un triplé de Gnabry, un doublé de Goretzka et un but de Brandt. La France se retrouve ainsi dans le chapeau 2 pour le tirage au sort de la phase finale et pourrait tomber dans le même groupe que la Belgique, l’Italie, l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne ou l’Ukraine.

Les Allemands ont au moins eu le mérite d’épargner des maux de tête aux Français. S’ils ne l’emportaient face à l’Irlande du Nord, il aurait fallu un concours de circonstance entre les Pays-Bas et la Pologne pour savoir si les Bleus seraient tête de série en vue du tirage au sort de l’Euro 2020. En l’emportant, la Mannschaft a envoyé les hommes de Didier Deschamps dans le chapeau 2 sans contestation possible d’autant que les Néerlandais se sont imposés dans le même temps face à l’Estonie (5-0) et auraient devancé les Français quoiqu’il arrive.

Serge Gnabry égale Gerd Müller

La France aura pourtant espéré pendant une petite mi-temps. C’est ce qu’il a fallu à l’Allemagne pour prendre la mesure d’une équipe nord-irlandaise qui n’aura fait illusion que 7 minutes. Le temps pour Michael Smith d’ouvrir le score sur le seul tir cadré de la rencontre de son équipe. Largement supérieurs dans le jeu, malgré 5 changements par rapport à leur dernier match face à la Biélorussie, les Allemands ont logiquement renversé la situation grâce à un doublé de Leon Goretzka (43e, 73e), un but de Julian Brandt (90+1e) et aux 11e, 12e et 13e réalisations de Serge Gnabry (19e, 47e, 60e) pour sa 13e sélection seulement, soit un ratio d’un but par match sous les couleurs de la Mannschaft. Une première depuis 50 ans !

Avec cette 7e victoire en 8 matches de qualifications, l’Allemagne termine première de sa poule devant les Pays-Bas et s’assure d’un statut de tête de série à l’Euro. Pour l’équipe de France qui se retrouve dans le chapeau 2 avec les Néerlandais, la Pologne, la Russie, la Suisse et la Croatie, un adversaire du gratin européen devrait se tenir sur sa route dès les phases de poules sauf si la chance de Didier Deschamps vient une nouvelle fois s’inviter au tirage au sort. Réponse le 30 novembre à Bucarest.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0