Getty Images

Pour les Mondialistes, la fête est finie ?

Pour les Mondialistes, la fête est finie ?

Le 14/03/2019 à 00:29Mis à jour Le 14/03/2019 à 12:19

QUALIFICATIONS EURO 2020 - Didier Deschamps va communiquer ce jeudi à 14h sa première liste de l’année 2019 pour affronter la Moldavie et l’Islande les 22 et 25 mars prochains. Pour la première année post Coupe du monde, les chances de voir un nouveau groupe émerger sont réelles. Alors, qui dehors ? Qui dedans ? Zoom sur les possibilités poste par poste.

Promis, cette fois-ci, c’est la vraie première liste post-Mondial. En octobre et novembre dernier, les dés étaient encore quelque peu pipés. Parce qu’une équipe championne du monde, cela ne se bazarde pas comme ça. Surtout pour des matches amicaux de gala ou pour la Ligue des nations, séduisante certes mais loin d’être un objectif majeur de la bande à DD.

Jeudi, tout change. Certes ce n’est que la Moldavie et l’Islande qui attendent les Bleus. Mais c'est quand même dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020. Ce sont donc deux rencontres importantes. Il n’empêche, c’est via ses deux rendez-vous là que le sélectionneur tricolore devrait former son premier vrai groupe après le succès à la Coupe du monde 2018. Sans révolution mais avec des évolutions. Zoom sur les possibilités poste par poste.

Gardien de but : Quid de Mandanda ?

Hugo Lloris et Alphonse Areola seront là, pas de discussion possible. En revanche, le cas de Steve Mandanda, 33 ans et en difficulté au début de la saison, peut poser question. Taulier du groupe bleu, le Marseillais semble incontournable mais la nécessité de promouvoir Areola, voire d’autres gardiens pour le futur des Bleus peut entrer en jeu.

  • Les quasi-assurés : Hugo Lloris, Alphonse Areola
  • En doute : Steve Mandanda
  • En balance : Benjamin Lecomte
Steve Mandanda

Steve MandandaGetty Images

Latéraux : A droite, du changement ?

À droite, Benjamin Pavard devrait encore être de la partie malgré sa saison mitigée. Le défenseur de Stuttgart a pour lui sa polyvalence (il peut jouer dans l'axe) et le fait d'être droitier. Derrière ? Si Djibril Sidibé, de retour à un bon niveau à Monaco, part avec une longueur d’avance au vu de son vécu tricolore, Kenny Lala, Léo Dubois ou même Ruben Aguilar sont des candidats sérieux pour intégrer la liste. Tout comme Kevin Malcuit, solide avec le Napoli. Avec peut-être une légère avance au Lyonnais du fait de sa (très) légère expérience en C.

  • Le quasi-assuré : Benjamin Pavard
  • En doute : Djibril Sidibé
  • En balance : Kenny Lala, Léo Dubois, Ruben Aguilar, Kevin Malcuit

A gauche, malgré sa blessure, Lucas Hernandez devrait bien retrouver son couloir. Si séduisant pour sa première sélection, et en l’absence de Benjamin Mendy, Ferland Mendy semble être passé devant Lucas Digne, pourtant séduisant à Everton. Reste à savoir si le Lyonnais reviendra à temps après être sorti blessé face au Barça.

  • Le quasi-assuré : Lucas Hernandez
  • En balance : Ferland Mendy, Lucas Digne

Défense centrale : le grand chantier

C’est une question philosophique qui se pose pour Deschamps : peut-il prendre trois défenseurs centraux gauchers, chose qu’il a parfois refusé par le passé. Adil Rami quasiment hors course, une place de défenseur s’est ouverte. Les prétendants sont tous nombreux mais sont aussi tous quasiment exclusivement axe gauche : Aymeric Laporte, Clément Lenglet, Abdou Diallo. Comme signalé plus haut, Benjamin Pavard, bien que joueur de couloir aux yeux de Deschamps, fera jouer sa latéralité en tant que droitier et sa polyvalence.

  • Les quasi-assurés : Raphaël Varane, Samuel Umtiti, Presnel Kimpembe
  • En doute : Adil Rami
  • En balance : Aymeric Laporte, Clément Lenglet, Abdou Diallo
Steven Nzonzi, Adil Rami et Raphaël Varane

Steven Nzonzi, Adil Rami et Raphaël VaraneGetty Images

Milieu de terrain : Ndombélé encore présent ?

Là encore, les interrogations sont limitées. N’Golo Kanté, Blaise Matuidi et Paul Pogba sont les incontournables du milieu. Derrière, en revanche… En l’absence de Corentin Tolisso, deux postes semblent ouverts. Séduisant pour ses premières sorties, Tanguy N’Dombélé pourrait recevoir une nouvelle invitation. Et Steven N’Zonzi ? S’il joue à la Roma, son niveau de performances n’est plus exactement celui de Séville. À l’inverse, Moussa Sissoko est revenu au top à Tottenham, tout comme Tiémoué Bakayoko à l’AC Milan qui se rapproche de ce profil de sentinelle. En plein burn-out actuellement, Houssem Aouar semble un peu loin.

  • Les quasi-assurés : N’Golo Kanté, Paul Pogba, Blaise Matuidi
  • En doute : Steven Nzonzi
  • En balance : Moussa Sissoko, Tiémoué Bakayoko, Houssem Aouar, Tanguy Ndombélé
Tanguy Ndombele

Tanguy Ndombele Eurosport

Attaquants : du monde au balcon

Dès lors, les places restantes sont chères et se joueront probablement sur les côtés. Florian Thauvin pourrait bien être de la partie tout comme Anthony Martial qui donne plus de garanties récemment qu’un Thomas Lemar décevant avec le maillot de l'Atlético de Madrid. Reste le cas Nabil Fekir dont le profil inclassable joue pour lui, mais dont les performances récentes n’incitent guère à la sélection.

  • Les quasi-assurés : Antoine Griezmann, Olivier Giroud, Kylian Mbappé
  • En doute : Florian Thauvin, Thomas Lemar, Nabil Fekir
  • En balance : Alexandre Lacazette, Alassane Pléa, Wissam Ben Yedder, Moussa Dembélé, Anthony Martial
Benjamin Pavard au milieu de Nabil Fekir, Ousmane Dembélé, Samuel Umtiti et Florian Thauvin (France)
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0