Getty Images

Deschamps va devoir faire sans Kanté

Deschamps va devoir faire sans Kanté

Le 06/06/2019 à 21:24Mis à jour Le 06/06/2019 à 21:38

QUALIFICATIONS EURO 2020 - Didier Deschamps doit se passer de N'Golo Kanté pour les rencontres face à la Turquie, samedi et le déplacement en Andorre, mardi prochain. L'encadrement de l'quipe de France a annoncé le forfait du milieu de terrain, jeudi soir, après concertation avec le staff médical. Le champion du monde est touché au genou droit.

Un premier coup dur au mauvais moment. Alors que l'équipe de France se prépare à son déplacement le plus périlleux des éliminatoires en Turquie, elle devra affronter l'enfer de Konya sans son homme à tout faire du milieu de terrain : N'Golo Kanté. "Après concertation avec le staff médical qui suivait l’évolution de sa blessure au genou droit, le sélectionneur Didier Deschamps a décidé de libérer le milieu de terrain international du Chelsea FC avant le départ pour Konya", précise un communiqué de l'équipe de France.

Titulaire en finale de Ligue Europa face à Arsenal la semaine dernière alors qu'il fut longtemps incertain pour une blessure au genou, le champion du monde a suivi un entraînement individualisé cette semaine. Mais sa blessure semble s'être réveillé et sonne sa fin de saison. C'est évidemment une grosse tuile pour Didier Deschamps qui comptait sur le milieu de Chelsea pour stabiliser les Bleus en Turquie samedi et à Andorre mardi prochain. A noter qu'il ne sera pas remplacé.

Trois options pour Deschamps

Cette blessure rabat clairement les cartes et Didier Deschamps a désormais trois options possibles :

  • Titulariser Tanguy Ndombele. Le Lyonnais est la grosse satisfaction post-Mondial de l'équipe de France et s'impose sortie après sortie avec beaucoup d'assurance. Mais il n'épouse pas le même profil que Kanté et n'a surtout pas la même efficacité dans les tâches défensives. Deschamps prendra-t-il le risque de démarrer la rencontre avec deux milieux (Pogba et Ndombele) davantage préoccupés par la percussion que par la récupération ?
  • Titulariser Moussa Sissoko. Excellent avec Tottenham cette année, le finaliste de la Ligue des champions est dans une forme étincelante. Il présente un peu plus de garanties que Ndombele mais non plus n'a pas vraiment un profil de sentinelle.
  • Replacer Blaise Matuidi dans l'axe et faire confiance à Thomas Lemar ou Kingsley Coman sur le côté gauche. Parmi tous les milieux disponibles désormais, c'est lui qui apporte le plus de garanties défensives. Mais le Turinois occupe le flanc gauche depuis la Coupe du monde. Il faudrait donc lancer à gauche un Thomas Lemar, certes convaincant face à la Bolivie, mais auteur d'une saison très moyenne avec l'Atlético de Madrid. Ou un Kingsley Coman plutôt en réussite à Munich. En perdant Matuidi à gauche, Deschamps serait privé du point d'équilibre d'un onze très tourné vers l'avant.

Aucune solution ne semble idéale et ce forfait se transforme en vrai casse-tête pour le sélectionneur qui a toujours fait confiance aux finalistes de Moscou dans les matches importants depuis l'été dernier. Cette fois-ci, il devra faire sans Lucas Hernandez, ni N'Golo Kanté. Aux habituels seconds couteaux de se mettre au niveau.

N'Golo Kanté
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0