Getty Images

Le temps de jeu de Giroud, véritable inquiétude ou faux problème ?

Le temps de jeu de Giroud, véritable inquiétude ou faux problème ?

Le 06/09/2019 à 14:22Mis à jour Le 06/09/2019 à 15:34

QUALIFICATIONS EURO 2020 - Incontournable en équipe de France, Olivier Giroud l'est beaucoup moins avec Chelsea. L'avant-centre des Bleus a encore vu son temps de jeu décroître en club depuis le début de la saison. Même s'il reste performant, le Français sait que sa situation pose fatalement question à moins d'un an de l'Euro 2020.

Les Bleus, c'est un peu sa bouée de sauvetage. Olivier Giroud doit certainement ressentir un soulagement au moment de se rendre aux rassemblements de l'équipe de France. Il y trouve cette perspective de jouer, ce qui lui fait de plus en plus défaut à Chelsea. L'arrivée de Frank Lampard sur le banc des Blues n'a pas arrangé sa situation. Bien au contraire. Avec moins de 35 minutes de temps de jeu en moyenne par match depuis le début de la saison, l'avant-centre des Bleus n'a jamais eu un temps de jeu aussi faible en club.

Le temps de jeu moyen de Giroud par match en club ces cinq dernières saisons

Saison Club Temps de jeu/match
2015-16 Arsenal 64 minutes
2016-17 Arsenal 45 minutes
2017-18 Arsenal puis Chelsea 49 minutes
2018-19 Chelsea 48 minutes
2019-20 Chelsea 35 minutes

Lampard a choisi de donner sa chance à la jeune génération de Chelsea incarnée par Mason Mount et Tammy Abraham. Ce dernier est titulaire à la pointe de l'attaque des Blues depuis le début de la saison. Du haut de ses 21 ans, il assume très bien cette responsabilité avec quatre buts en cinq matches toutes compétitions confondues depuis la reprise. Giroud, lui, doit jouer les doublures du jeunot. Dans le meilleur des cas. Samedi dernier, face à Sheffield United, il n'est même pas entré en jeu. Lampard lui a préféré Michy Batshuayi pour venir suppléer Abraham en fin de match.

L'Europe, son terrain de jeu

La situation a de quoi sembler paradoxale. Presque injuste même. Car Giroud affiche un niveau de performance assez remarquable malgré la précarité de sa situation. Il l'a prouvé la saison passée. Dans le cadre de la rotation d'effectif de Maurizio Sarri, le Français était le plus souvent remplaçant en championnat et devait se contenter de la Ligue Europa pour entrer dans le onze de départ. Il avait terminé meilleur buteur de la compétition avec 11 buts et signé une finale de haute volée face à Arsenal, son ancien club, avec un but, une passe décisive et un penalty provoqué.

Olivier Giroud of Chelsea celebrates scoring the opening goal during the UEFA Europa League Final between Chelsea and Arsenal at Baku Olimpiya Stadionu on May 29, 2019 in Baku, Azerbaijan.

Olivier Giroud of Chelsea celebrates scoring the opening goal during the UEFA Europa League Final between Chelsea and Arsenal at Baku Olimpiya Stadionu on May 29, 2019 in Baku, Azerbaijan.Getty Images

L'Europe, c'est devenu son terrain de jeu. Quasiment le seul où il peut encore s'exprimer en club. Giroud l'a encore confirmé en marquant face à Liverpool en Supercoupe de l'UEFA (2-2, 6-7 t.a.b.) pour l'une de ses deux titularisations cette saison. Quatre jours plus tard, il était de nouveau dans le onze de départ des Blues face à Norwich (1-1) avant de céder sa place à Abraham à l'heure de jeu. Mais sur l'ensemble des deux matches suivants, il n'a joué que quinze petites minutes. Pour rester dans le rythme, c'est loin d'être évident. Avec toutes les conséquences que cela implique.

L'avenir n'est pas si sombre

Didier Deschamps en est conscient. Le sélectionneur de l'équipe de France a forcément un œil attentif sur le temps de jeu de ses joueurs. Et il n'est pas insensible au cas de Giroud. "Je pense qu’il ne doit pas bien vivre cette situation, a reconnu le sélectionneur lundi. Malheureusement pour lui, il y est habitué depuis quelques saisons. Il est dans cette situation et ce n’est pas la première fois. Chelsea est un club qui joue les compétitions internationales, donc il y aura beaucoup de matches et cela lui laissera la possibilité d’avoir du temps de jeu, mais ce n’est pas une situation idéale".

Vidéo - Chelsea - Lampard : Abraham, Giroud ou Batshuayi ? "Il y a de la concurrence"

00:42

Pour autant, elle ne semble pas forcément constituer une menace pour le statut de Giroud en équipe de France. Déjà parce qu'il y reste un élément incontournable. Une pierre angulaire de l'animation offensive de Didier Deschamps. Un appui précieux pour Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Et surtout un buteur indispensable, troisième meilleur réalisateur de l'histoire des Bleus avec 35 buts en 91 capes. "Avec nous, à chaque fois que j’ai pu faire appel à lui, depuis de longues saisons, il a toujours répondu présent, il n’y a qu’à regarder ses statistiques", rappelle Deschamps à juste titre.

Les statistiques de Giroud restent aussi respectables à Chelsea avec en moyenne un but toutes les 165 minutes la saison passée. Et son temps de jeu devrait logiquement augmenter dans les semaines à venir. Avec la Ligue des champions, les matches vont s'enchaîner pour les Blues et l'attaquant français va probablement être davantage utilisé. Si la situation actuelle de Giroud a de quoi retenir l'attention, les perspectives d'avenir ne justifient pas forcément un changement de statut chez les Bleus. Où la logique de groupe reste la panacée. Et Giroud est solidement installé dans celui de Deschamps.

Olivier Giroud et Didier Deschamps

Olivier Giroud et Didier DeschampsGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0