Le Brésil n'est plus qu'à 90 minutes de son rêve : le titre olympique, le seul qui échappe encore à la Seleçao. Le Honduras n'est pas parvenu à faire obstacle aux Auriverde. Il a même été soufflé dans les grandes largeurs par des Brésiliens absolument bouillants (6-0). La bande à Neymar, décevante en début de tournoi, est en finale et a posé ses ambitions. L'Allemagne est prévenue : le Brésil est déterminé comme jamais.
Pas question pour lui de laisser passer cette chance de rejoindre la finale. Et dès la première minute de jeu, Neymar a profité de deux contres favorables et d'une défense apathique pour inscrire le but le plus rapide de l'histoire des JO en 14 secondes. Le reste ne fut qu'un récital. Gabriel Jesus (26e, 35e) s'est amusé dans la profondeur pour planter deux flèches sur deux ouvertures lumineuses de Luan et Neymar.
Rio 2016
La malédiction est (enfin) rompue : le Brésil est sacré aux Jeux
20/08/2016 À 23:10

Marquinhos buteur

Le Brésil, qui n'a pas encore encaissé de but depuis le début du tournoi, a profité de sa balade de santé pour faire briller ses défenseurs. Le Parisien Marquinhos y est allé de son but d'un plat du pied sur corner (51e). Luan, après un numéro de Felipe Anderson (78e), et Neymar, sur penalty dans le temps additionnel (90e+1), ont gonflé le score d'un match à sens unique.
Reste désormais à effacer l'énorme déception de 2012. Après un excellent tournoi à Londres, le Brésil de Lucas, Thiago Silva et Neymar s'était incliné en finale face au Mexique (2-1). Quatre ans plus tard, sur ses terres, il veut sa revanche. Surtout face à l'Allemagne, qui l'avait humilié en demi-finale du Mondial 2014. L'histoire serait belle pour les Brésiliens.

Brazil's Gabriel Jesus (R) celebrates with teammates Neymar (L) and Luan after scoring against Honduras during their Rio 2016 Olympic Games men's football semifinal match at the Maracana stadium in Rio de Janeiro

Crédit: AFP

Rio 2016
L’Allemagne et le Brésil, ces deux géants du foot qui n’ont jamais goûté à l’or olympique
20/08/2016 À 04:15