Oublié le début de championnat poussif : la Juve est de retour aux affaires. Victorieuse de la Lazio au terme d'un match bouclé dès la demi-heure de jeu (2-0), la Vieille Dame demeure candidate à sa propre succession, et à un 5e titre d'affilée en Serie A. Cinq, c'est aussi le nombre de victoires que les Bianconeri viennent d'enchaîner en championnat, avec certaines valeurs retrouvées qui ne trompent pas : solidité, solidarité… efficacité.
Face à la Lazio, il n'a pas fallu longtemps aux Turinois pour mettre un terme à tout suspense : déviation de Paulo Dybala, présence bien sentie de Mario Mandzukic dans le dos de Santiago Gentiletti, et le défenseur central romain marque contre son camp (7e). Une grosse vingtaine de minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence : Mandzukic emmène Gentiletti et Mauricio avec lui… pour mieux servir un Dybala libre, du coup, de tout marquage. L'Argentin contrôle pied gauche, lève son ballon et frappe de volée : c'est cadré et imparable (32e). Sorti se faire soigner en bord de terrain, Antonio Candreva regarde lui ses partenaires encaisser le but du break en infériorité numérique…
Premier League
Tottenham nomme Paratici comme directeur général du football
12/06/2021 À 17:44

La Juve cadre un tir, marque deux fois... et gagne le match

Un seul tir cadré en 45 minutes, deux buts : statistiquement parlant, la Juventus réaliste, clinique même, est de retour. La Juve gestionnaire aussi : en seconde période, elle laisse le ballon à la Lazio, qui monte un temps à 67% de possession. Peu importe. Le bloc turinois est hermétique et il faut attendre la 70e minute pour que Gianluigi Buffon ait enfin une intervention à effectuer. De leur côté, les Bianconeri gèrent la fin de partie, dégageant une sérénité qui leur faisait défaut en début de championnat mais à présent retrouvée.
Avec ce cinquième succès de suite, le quadruple champion d'Italie en titre remonte à la 5e place de la Serie A, à égalité de points avec la Roma (27) et à 4 unités du leader napolitain. Alors certes, ces deux-là affichent un match de moins au compteur et peuvent augmenter leur marge d'avance en cas de succès respectivement au Torino et à Bologne ce week-end. Mais cela n'enlève rien au constat du soir au stade Olympique : la Juve (s')est retrouvée, et est bel et bien candidate à sa propre succession nationale.
Serie A
Un gros ouf de soulagement : la Juve jouera bien la C1, l'AC Milan également
23/05/2021 À 20:45
Coppa Italia
L'exploit... à 43 ans : Buffon a gagné avec Chiesa père et fils
19/05/2021 À 22:10