Getty Images

La Juventus renverse Bologne (3-1) et se rapproche du titre

La Juve y est presque

Le 05/05/2018 à 22:38Mis à jour Le 05/05/2018 à 23:05

SERIE A - Menée au score, la Juventus Turin a finalement eu raison de Bologne, samedi à l'Allianz Stadium (36e journée). Les Bianconeri se sont imposés 3-1 et comptent désormais sept points d'avance sur Naples, qui défie le Torino dimanche. Si les Napolitains se ratent, la Juve sera sacrée pour la septième fois de suite.

La Juventus Turin est insubmersible. Et, surtout, elle file droit vers son septième Scudetto d'affilée. Menés au score sur leur pelouse après un penalty validé par l'assistance vidéo, les Bianconeri ont une nouvelle fois trouvé les ressources pour renverser la vapeur et s'imposer sur un score large grâce à l'entrée payante de Douglas Costa (3-1). Avec provisoirement sept points d'avance en tête du classement, Ils pourront être titrés dès dimanche si le Napoli ne s'impose pas face au Torino.

Une mi-temps pour douter, une autre pour faire un pas supplémentaire vers le sacre. Les supporters de la Juve sont passés par toutes les émotions samedi soir. Et, comme tous les acteurs présents sur la pelouse, ils ont maudit cette assistance vidéo ayant tardé à valider un penalty finalement transformé par Simone Verdi pour une légère faute de Daniele Rugani (0-1, 30e). Les hommes de Massimiliano Allegri étaient donc menés sur leur pelouse, d'abord incapables de prendre le meilleur sur un bloc bien regroupé et attentif. Et quand ils sont parvenus à le faire, ils ont buté sur un très bon Antonio Mirante (7e, 19e, 40e, 43e).

Khedira

KhediraGetty Images

L'entrée payante de Douglas Costa

Mais, entré en jeu à la pause à la place de Blaise Matuidi, Douglas Costa a tout changé. Dès sa première accélération, il a mis le feu dans la défense. Il a surtout distillé deux passes décisives, une pour Sami Khedira (2-1, 63e), une pour Dybala (3-1, 69e). Auparavant, le pauvre Sébastien De Maio avait mis le ballon dans ses propres filets sur un centre de Cuadrado (1-1, 51e) et Gianluigi Buffon avait empêché Bologne de reprendre l'avantage en repoussant une frappe de Emil Krafth sur son poteau (1-1, 59e). Le gardien italien, coupable sur l'action ayant amené le penalty, s'est bien rattrapé de sa boulette.

Encore une fois, le suspense a bien failli être relancé en Serie A. Mais, encore une fois, la Juventus Turin s'en est sortie à la force de ses individualités. Sauf immense cataclysme, la Vieille Dame va remporter un nouveau Scudetto et pourra même se permettre de griller un joker lors du choc face à l'AS Roma. Un luxe qui lui permet d'aborder sereinement l'autre affiche à venir : la finale de la Coupe d'Italie face à l'AC Milan, programmée mercredi.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0