Getty Images

Un doublé de Ronaldo face à la Sampdoria (2-1) permet à la Juve de signer une phase aller record

La Juve et CR7 s'offrent un record dans la polémique
Par Eurosport

Le 29/12/2018 à 14:29Mis à jour Le 29/12/2018 à 15:06

SERIE A - Inarrêtable. Grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo, la Juve a signé son dix-septième succès en dix-neuf matches face à la Sampdoria (2-1). À l’issue de la phase aller, le club turinois bat son propre record de points à mi-championnat avec 53 unités sur 57 possibles. Entre deux penalties discutables et un but refusé sur hors-jeu, le VAR a été un acteur déterminant du match.

Record battu pour la Juventus ! En s'imposant face à la Sampdoria ce samedi (2-1), les Turinois terminent la phase aller avec 53 points, un record. En attendant le match de Naples, la Juve prend douze points d'avance sur son dauphin. Cristiano Ronaldo, auteur d'un doublé, s'installe quant à lui la tête du classement des buteurs, avec quatorze réalisations. Les décisions du VAR ont eu un impact très important sur la rencontre.

Ce match, au-delà du record, risque de faire couler beaucoup d'encres tant l'assistance vidéo a été un acteur majeur de cette partie. Alors qu'on a cru se diriger tout droit vers une balade pour la Juventus, avec l'ouverture du score express de Cristiano Ronaldo (1-0, 2e), les décisions arbitrales discutables ont animé le reste de la rencontre. A la demie-heure de jeu, l'arbitre Paolo Valeri a été alerté par le VAR pour une main d'Emre Can sur un corner de la Sampdoria. L'intentionnalité a été retenue, même si elle est difficilement mesurable. Ce penalty a permis à Quagliarella d'égaliser (1-1, 33e).

Penalty généreux et hors-jeu

Ce n'est pas la seule fois qu'un penalty a été accordé après une main. Ferrari est accusé de la même faute en seconde période. Cette fois, l'arbitre a bien sifflé penalty, avant de confirmer sa décision en allant voir le ralenti en bord de terrain. Pourtant, sur les images, difficile de voir la volonté de Ferrari de toucher le ballon de la main. Des considérations que n'a pas eu le temps de prendre en compte CR7, qui a transformé le penalty en frappant plein axe (2-1, 65e).

En fin de rencontre, la Sampdoria a cru réaliser l'exploit grâce à Saponara, auteur d'une frappe magistrale qui a nettoyé la lucarne de Perin. Mais le but a été refusé pour un hors-jeu. Au départ de l'action, Saponara récupère un ballon en revenant d'une position de hors-jeu avant de lancer l'ultime attaque des Blucerchiati. Si Alex Sandro a bien touché le ballon, se remise involontaire ne remet pas Saponara en jeu, selon l'arbitre de la rencontre.

Toutes ces décisions entacheront un peu, au moins un temps, le record de la Juventus. Pourtant, les Turinois n'ont pas été épargnés, puisque le penalty sifflé contre eux peut également être soumis à plusieurs interprétations. L'histoire, quoi qu'il en soit, ne retiendra que les chiffres : avec 17 victoires et deux matchs nuls, la Juventus dresse un bilan presque parfait à mi-saison. Le tout avec l'actuel meilleur buteur de la Serie A. Cristiano Ronaldo et les autres Bianconeri tiennent un rythme de Champion, et la concurrence s'éloigne de plus en plus.

L'écran géant du Juventus Stadium indique l'utilisation du VAR durant Juventus - Sampdoria Gênes en Serie A

L'écran géant du Juventus Stadium indique l'utilisation du VAR durant Juventus - Sampdoria Gênes en Serie AGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0