Getty Images

Italie : ouverture d'une enquête sur des affiches antisémites de supporters romains

Italie : ouverture d'une enquête sur des affiches antisémites de supporters romains
Par AFP

Le 09/01/2019 à 22:48Mis à jour Le 09/01/2019 à 22:57

SERIE A - La police italienne a ouvert une enquête mercredi sur des affiches antisémites apparemment collées par des supporters de l'AS Rome à l'occasion d'un anniversaire de leurs rivaux de la Lazio.

Ces affichettes, signées par un groupe de supporters ultras de la Roma, ont été collées durant la nuit dans le nord de la ville, où les supporters de la Lazio célébraient leur 119e anniversaire. "Lazio, Naples et Israël, mêmes couleurs, mêmes drapeaux. Merde", disaient les affichettes.

Cet incident survient un an après que des supporters de la Lazio ont brandi dans les tribunes du stade olympique des affiches montrant Anne Frank portant un maillot de la Roma, ce qui avait fait scandale. La maire de la ville Virginia Raggi a "fermement condamné ces tracts antisémites apparus à Rome". "Le football ne peut être division et intolérance", a-t-elle écrit sur Twitter.

Un incident qui intervient au lendemain d’affrontements entre supporters de la Lazio et de forces de l’ordre

Mme Raggi a également dénoncé les violences ayant éclaté mardi soir entre les supporters de la Lazio et les forces de l'ordre, qui ont fait au moins 10 blessés chez les policiers. Ces débordements se sont produits sur la Piazza della Liberta, où au moins 2.500 fans de la Lazio s'étaient réunis pour célébrer la fondation du club. Des incidents ont éclaté en fin de soirée quand environ 300 supporters cagoulés ont lancé des projectiles sur les policiers, qui ont répondu avec des canons à eau.

Le football italien a été entaché de plusieurs incidents ces dernières semaines. Ainsi, l'Inter Milan a été sanctionné de deux matches à domicile à huis clos à la suite de cris racistes ayant visé le défenseur sénégalais de Naples, Kalidou Koulibaly, et d'autres "chants insultants", le 26 décembre. Ce même jour, un supporter de l'Inter était mort, percuté par une voiture en marge de violences près du stade. Des débordements ont également eu lieu à Rome le mois dernier avant le match de la Lazio en Europa League contre le club allemand de l'Eintracht Francfort.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0