Getty Images

L'AS Rome en danger après sa défaite face à la SPAL

L'AS Rome en danger après sa défaite face à la SPAL
Par AFP

Le 16/03/2019 à 20:15Mis à jour Le 16/03/2019 à 20:50

SERIE A - Coup dur pour l'AS Rome. Battue par la SPAL, au terme d'un match disputé, la Louve de Claudio Ranieri n'a pas confirmé après sa victoire face à Empoli la semaine passée. Et peut être rattrappée à la 5e place par l'Atalanta et le Torino au terme de la 28e journée.

Battue 2-1 samedi par la SPAL lors de la 28e journée, l'AS Rome reste bloquée à la 5e place et n'a pas profité du derby qui mettra aux prises dimanche l'AC Milan (3e) et l'Inter Milan (4e), ses deux principaux rivaux pour la qualification en Ligue des champions. Déjà au match aller, la Roma s'était inclinée face à la modeste SPAL (2-0), et la quantité de points perdus cette saison par les Giallorossi face aux équipes du bas de tableau risque de coûter très cher au club de la capitale.

Et après une victoire 2-1 contre Empoli pour son retour sur le banc, Claudio Ranieri a pu constater les difficultés défensives de son équipe, incapable de protéger le but de Robin Olsen. Dans le nouveau 4-4-2 imaginé par l'ancien coach de Leicester ou Monaco, la Roma a correctement débuté la partie, mais a été surprise par un but de la tête de Mohamed Fares, plus agressif que le latéral romain Rick Karsorp (22e).

L'Atalanta et le Torino pourraient en profiter

Après la pause, l'entrée en jeu du jeune Nicolo Zaniolo, 19 ans, a fait du bien aux Romains et sur l'une de ses passes en profondeur, Edin Dzeko a obtenu un penalty, transformé par Diego Perotti (1-1, 53e). Mais les Romains n'ont maintenu leur avantage que cinq minutes, jusqu'à un penalty concédé par Juan Jesus et transformé par Andrea Petagna (59e). Ce résultat négatif est une immense occasion manquée pour la Roma, qui pouvait profiter du Derby de Milan pour reprendre du terrain à l'une ou l'autre des équipes lombardes, voire les deux.

Au contraire, la Roma reste à quatre points du Milan et trois de l'Inter. Surtout, elle se retrouve sous la menace du Torino (6e) et de l'Atalanta Bergame (7e), qui ne sont qu'à trois longueurs et joueront respectivement contre Bologne samedi et face au Chievo Vérone dimanche. La SPAL de son côté remonte à la 15e place et se donne un peu d'air dans l'optique du maintien.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0