Getty Images

L'Inter frustre la Roma

L'Inter frustre la Roma

Le 20/04/2019 à 20:25Mis à jour Le 20/04/2019 à 23:02

SERIE A - Pas de vainqueur dans le choc de la 33e journée. En concurrence pour une place en Ligue des champions l'Inter et l'AS Rome n'ont pas réussi à se départager, samedi soir, à Giuseppe Meazza (1-1). Mené au score, le club lombard, 3e avec 61 points, est allé chercher le partage des points grâce à un but signé Ivan Perisic (61e). La Louve a raté l'opportunité de prendre la 4e place à Milan.

L'AS Rome n'en a profité. Alors que les hommes de Claudio Ranieri avaient l'occasion de se hisser dans le top 4, qualificatif pour la Ligue des champions, après le nul de l'AC Milan à Parme (1-1), ils n'ont obtenu qu'un petit point sur la pelouse de l'Inter (1-1). Un exploit individuel de Stephan El Shaarawy avait pourtant entrouvert la porte d'un succès (14e), avant qu'Ivan Perisic n'égalise en seconde période (61e). Les Nerazzurri réalisent une bonne opération en conservant six points sur leurs adversaires du soir, scotchés au cinquième rang.

Les Giallorossi savaient ce qu'ils avaient à faire. Mais ils n'auront tenu qu'une mi-temps, pendant laquelle l'Inter s'est montrée très brouillonne dans ses intentions. La Louve, qui n'en demandait pas tant, a sanctionné la mauvaise entame des Milanais grâce à Stephan El Shaarawy. Le Pharaon s'est rappelé au bon souvenir de la Serie A en s'ouvrant le chemin du but après une feinte qui a enrhumé tout le monde (0-1, 14e). Derrière, le tort de l'AS Rome a été de n'avoir pas su enfoncer le clou face une équipe qui a tardé à réagir.

L'Inter en mode réaction

Mais toujours est-il qu'il ne fallait pas enterrer l'Inter trop vite. Après avoir bien terminé le premier acte, notamment une tête de Danilo D'Ambrosio passée tout près du cadre, les hommes de Luciano Spalletti ont appuyé sur l'accélérateur. Et si on pensait que la décision viendrait de Mauro Icardi, remplaçant au coup d'envoi au profit de Lautaro Martinez, mais vite rentré pour débloquer la situation, c'est finalement Ivan Perisic qui a concrétisé la domination de son club avec une tête plongeante sur un centre précis signé D'Ambrosio (1-1, 61e).

Comme les Romains, les joueurs de l'Inter n'ont par la suite pas trouvé les ressources pour inscrire un deuxième but dans une fin de match indécise. A l'arrivée, le résultat est apparu logique pour tout le monde. Pour l'AS Rome, la lutte pour une place en Ligue des champions continue de plus belle. Pour l'Inter, cela semble mieux embarqué. Mais attention aux regrets.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0