Getty Images

La Lazio corrige la Roma lors du derby (3-0)

La Lazio corrige la Roma

Le 02/03/2019 à 22:24Mis à jour Le 02/03/2019 à 23:03

SERIE A - La Lazio ne s'est pas fait prier pour s'imposer face à l'AS Rome dans le derby romain (3-0). Les deux clubs restent respectivement 6e et 5e du championnat, mais la Lazio revient à trois points de la Louve.

Après une série de quatre rencontres sans victoire, toutes compétitions confondues, la Lazio a retrouvé de l'appétit au meilleur des moments. Opposés à la Roma dans un derby bouillant sur le papier mais terne à l'arrivée, les Biancocelesti se sont facilement imposés au Stadio Olimpico (3-0). Les Giallorossi n'avaient visiblement pas très envie de jouer ce choc à quelques jours du huitième retour face à Porto en Ligue des Champions. Sauf que la Lazio revient à trois points, avec un match en retard à disputer.

La Lazio en avait besoin. Plus que la Roma en tout cas. On s'attendait à un derby animé, car nourri par la lutte pour la Ligue des Champions. Mais il n'y avait qu'une équipe vaillante sur le terrain. En effet, les hommes d'Eusebio Di Francesco sont complètement passés à côté du face-à-face pourtant si important dans le calendrier de la Serie A. En face, les Biancocelesti n'ont pas manqué l'occasion d'en profiter, eux qui ont été éliminés de la Ligue Europa.

La Roma n'a pas existé

La mèche a donc été allumé par Felipe Caicedo (1-0, 12e), lequel a matérialisé la domination de son équipe en première période. La Louve, trop attentiste, ne s'est réveillée qu'à l'approche de la mi-temps. Il était sans doute trop tard, même si Thomas Strakosha a dû s'employer face à Stephan El-Shaarawy (59e) et, surtout, Alessandro Florenzi (67e). Paradoxalement, c'est quand les Giallorossi donnaient l'impression de pouvoir revenir au score et après que Simone Inzaghi ait verrouillé le match avec des changements défensifs que la Lazio a plié l'affaire. Ciro Immobile, sur penalty (2-0, 73e), puis Danilo Cataldi, à la conclusion d'un joli mouvement collectif (3-0, 89e).

La Roma, qui a perdu ses nerfs dans les dernières minutes marquées par l'expulsion d'Aleksandar Kolarov, a tendu le bâton pour se faire battre. Et ils ont été battus. Il y avait pourtant l'opportunité de revenir à hauteur de l'Inter Milan, qui a chuté la veille à Cagliari (2-1). Maintenant, voilà les Giallorossi obligés de regarder dans le rétroviseur à l'issue d'un affrontement historique à ne pas perdre. La correction est d'autant plus dure à avaler que la Lazio n'avait plus gagné face à la Roma depuis 2017.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0