Getty Images

L'Inter étrillée à Naples, les dernières places en C1 se joueront lors de la dernière journée

L'Inter étrillée à Naples, les dernières places en C1 se joueront lors de la dernière journée

Le 19/05/2019 à 22:27Mis à jour Le 19/05/2019 à 22:43

SERIE A - Le Napoli n'a pas fait de détail pour écarter l'Inter Milan dimanche (4-1). Déjà assurés de terminer dauphins de la Juventus, les Napolitains se sont montrés particulièrement réalistes. L'Inter devra donc cravacher lors de la dernière journée pour assurer sa qualification en C1, alors que l'Atalanta lui a chipé la troisième place grâce à son nul obtenu à Turin (1-1).

L’Inter Milan joue à se faire peur. Troisièmes du classement au coup d’envoi de cette 37e journée de Serie A, les Lombards se sont lourdement inclinés sur la pelouse d’une équipe de Naples qui n’avait pourtant plus rien à jouer (4-1). Tombés à la quatrième place suite au match nul de l’Atalanta Bergame contre la Juventus Turin (1-1), les Nerazzurri sont toujours provisoirement en possession d’un ticket qualificatif pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. Mais ils n’ont plus qu’un point d’avance sur l’AC Milan avant la dernière journée...

Tranquillement installé sur la deuxième marche du podium, Naples n’a strictement plus rien à espérer, ni à craindre en cette fin de saison. De là à terminer l’exercice 2018-2019 en roue libre, il n’y a qu’un pas que les hommes de Carlo Ancelotti ont refusé de franchir. Bien entrés dans la partie, les Napolitains ont fait trembler les filets à l’issue du premier quart d’heure, par l’intermédiaire de Piotr Zielinski. Le Polonais a ravi les spectateurs du San Paolo en expédiant un missile dans la lucarne de Samir Handanovic (1-0, 16e).

L'Inter est bouté hors du podium par l'Atalanta

Plutôt timides au cours du premier acte, les Milanais sont revenus des vestiaires avec de meilleures intentions. Il leur a cependant manqué de la réussite, à l’image de la frappe de Lautaro Martinez renvoyée par la barre (74e). Le Napoli a, au contraire, fait preuve d’une efficacité redoutable. Dries Mertens a inscrit le but du break de la tête (2-0, 61e), alors que Fabian Ruiz a signé un doublé en l’espace de quelques minutes (3-0, 71e et 4-0, 78e). Entré en cours de jeu, Mauro Icardi a ensuite sauvé l’honneur en transformant un penalty qu’il avait lui-même obtenu (4-1, 81e).

Ce lourd revers a pour conséquence de faire chuter l’Inter du podium car, dans le même temps, l’Atalanta Bergame a décroché le point du nul sur la pelouse de la Juventus Turin (1-1). La Dea a longtemps fait la course en tête grâce à un but de Josip Ilicic (0-1, 33e) avant que Mario Mandzukic n’égalise pour les Bianconeri (1-1, 80e). Au coude à coude au classement (66 points chacun), Bergamasques et Lombards sont provisoirement qualifiés pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. La méfiance doit toutefois rester de mise, puisque l’AC Milan (5e) n’accuse qu’une longueur de retard sur ce duo.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0