Getty Images

Ronaldo poursuit la série victorieuse de la Juventus contre le Torino (0-1)

Grace à Ronaldo, la Juve poursuit sa série victorieuse

Le 15/12/2018 à 22:31Mis à jour Le 15/12/2018 à 23:28

SERIE A - Cristiano Ronaldo a offert, sur penalty, une septième victoire consécutive à la Juventus, sur le terrain du Torino (0-1), samedi. Imperturbable, la Juve avance en tête, 11 points devant Naples, qui jouera dimanche.

Un penalty, et c'est tout. Dans un derby de Turin peu emballant, Cristiano Ronaldo a tout de même permis à la Juve de s'imposer sur la pelouse du Toro (0-1) samedi soir, lors de la 16e journée de Serie A. Les Bianconeri enchaînent une septième victoire en championnat, et sont plus que jamais leaders avec onze points d'avance sur Naples, qui jouera dimanche à Cagliari. Les hommes de Walter Mazzarri, toujours sixièmes, pourraient glisser de plusieurs places à l'issue de cette journée.

Emre Can, Cristiano Ronaldo, Mattia Perin, Miralem Pjanic, Giorgio Chiellini, Leonardo Bonucci (Juventus) en Serie A le 15 décembre 2018

Pour voir du spectacle, ce n'est pas devant ce Torino - Juve qu'il fallait être samedi soir. Dans un derby excitant sur le papier, étant donné le bon début de saison du Toro, les deux équipes ont livré un match verrouillé du début à la fin, ou presque. C'est finalement d'une erreur de Simone Zaza qu'est venue la décision. Redescendu pour défendre, le malheureux attaquant italien a mal assuré sa passe en retrait à Salvador Ichazo. Entré en jeu après la blessure à la hanche gauche de Salvatore Sirigu (20e), le portier uruguayen a été obligé de faire faute sur Mario Mandzukic. Une aubaine pour les Bianconeri.

D'un plat du pied droit assuré bien que touché par son vis-à-vis, CR7 a inscrit le 5000e de la Juve en Serie A, son onzième de la saison, pour rejoindre Krzysztof Piatek en tête du classement des buteurs. De quoi, surtout, offrir à la formation de Massimiliano Allegri sa 70e victoire dans le derby turinois. Avant cela ? Pas grand-chose. En première période, Salvatore Sirigu (15e) et Mattia Perin (33e) ont sorti une parade chacun, avant que Blaise Matuidi ne donne des sueurs au stade olympique après la reprise (55e).

Bien organisés et portés par un Andrea Belotti généreux, les locaux auraient pu espérer mieux dans cette rencontre. Mais après avoir accroché, entre autres, l'Inter Milan (2-2), la Fiorentina (1-1) et le Milan AC (0-0) cette saison, les Grenats ont buté sur une marche plus haute encore. Visiblement trop haute pour tout un championnat, jusqu'ici.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0