Getty Images

Serie A - 4e j. : Ronaldo n'est plus muet, la Juve est toujours au sommet

Ronaldo n'est plus muet, la Juve est toujours au sommet

Le 16/09/2018 à 16:54Mis à jour Le 16/09/2018 à 17:42

SERIE A - C'était un moment attendu par beaucoup d'observateurs. Dimanche après-midi, Cristiano Ronaldo a inscrit ses deux premiers buts avec la Juventus de Turin (50e, 65e), à l'occasion du succès piémontais contre Sassuolo en championnat (2-1). C'est le quatrième en quatre journées pour la Vieille Dame, qui trône évidemment tout en haut du classement.

Fin de la disette pour Cristiano Ronaldo. Le quintuple Ballon d’Or a débloqué son compteur en Serie A, ce dimanche à Turin, inscrivant les deux buts du succès de la Juventus face à Sassuolo (2-1). Après un premier acte très équilibré, la Juve a appuyé sur l’accélérateur en deuxième période pour remporter ce sommet de la 4e journée, entre les deux seules équipes encore invaincues après trois matches. Grâce à ce succès, la Vieille Dame conforte son statut de leader du championnat, avec trois points d’avance sur le Napoli.

On pouvait craindre que ce "choc" ne soit que factice, tant la différence de standing était grande entre les deux formations. Mais Sassuolo a crânement joué sa chance. Un peu trop parfois, peut-être, se mettant en difficulté en cherchant à tout prix à relancer court, sur les 6 mètres notamment. Mais si cette envie de ne pas se présenter en victime expiatoire a permis à la Juventus de dominer le début de match grâce à son pressing - Cristiano Ronaldo se créant deux occasions dans le premier quart d’heure (6e minute, sur un bon service de Blaise Matuidi, 11e minute, sur une tête trop croisée) - elle a aussi accouché de belles séquences des outsiders du jour. Le score nul et vierge, à la mi-temps, a ainsi fidèlement reflété les 45 premières minutes.

Un doublé et trois vrais ratés

Au retour des vestiaires, la Juve est passée à la vitesse supérieure. Sassuolo n’a presque pas touché le ballon jusqu’à l’ouverture du score de Cristiano Ronaldo, à la 50e minute. Une délivrance pour le Portugais, qui a enfin trouvé le chemin des filets sur son 28e tir en Serie A, marquant un but de renard des surfaces après un cafouillage dans la défense de Sassuolo (1-0, 50e). La deuxième réalisation de "CR7" a récompensé la domination de la Vieille Dame à la 65e minute, à la conclusion d’un contre parfaitement orchestré par Emre Can (2-0, 65e).

Sassuolo a alors semblé à deux doigts de craquer complètement face aux coups de boutoir d’une équipe turinoise portée par un Cancelo très en jambes et par une entrée tranchante de Douglas Costa à l’heure de jeu, à la place d’un Mario Mandzukic transparent. Mais le Brésilien a un peu trop croisé son tir du droit (70e) et Ronaldo a manqué le triplé à trois reprises (73e, 77e, 82e).

Sassuolo dans le coup jusqu'au bout

Le suspense a ainsi perduré. Sassuolo, qui a eu 52% de possession du ballon sur l’ensemble de la rencontre, n’a jamais abdiqué. Kevin Prince Boateng, remuant à la pointe de l’attaque concoctée par Roberto De Zerbi, a continué de poser des problèmes à la charnière de la Vieille Dame et alors que le rythme du match baissait dans les dix dernières minutes, la Juve s’est fait peur. Babacar, entré à la 83e minute, a réduit l’écart dès l’entame du temps additionnel (2-1, 90e+1).

Douglas Costa a totalement dégoupillé sur l'action du 2-1, se faisant exclure pour un tacle dangereux, un coup de coude et un crachat. Cette fin de rencontre houleuse n’a pas gâché l’après-midi de la Vieille Dame, septuple tenante du titre qui débute sa quête d'un huitième sacre consécutif par quatre succès et est enfin portée par sa prestigieuse recrue. Mais elle a tout de même témoigné de la tension qui a régné autour de cette rencontre, durant laquelle la formation de Sassuolo a prouvé qu'elle avait des arguments pour être plus qu'un tube de l'été.

Cristiano Ronaldo célèbre son premier but

Cristiano Ronaldo célèbre son premier butGetty Images

0
0