Getty Images

Serie A - L'AS Rome s'enfonce, Naples reste dans le sillage de la Juve

L'AS Rome s'enfonce, Naples reste dans le sillage de la Juve
Par Eurosport

Le 23/09/2018 à 17:02Mis à jour Le 23/09/2018 à 23:11

SERIE A - Et de quatre pour l'AS Rome. Dimanche, le club de la capitale a chuté à Bologne (2-0, 5e j.), enchaînant un quatrième match sans victoire en championnat. Dans le même temps, la Lazio Rome a écrasé le Genoa (4-1) alors que Naples, plus tôt dans l'après-midi, s'était imposé sur le pré du Torino (1-3) pour rester à trois longueurs de la Juve.

Sale semaine pour l'AS Rome. Sèchement battu par le Real Madrid en Ligue des champions mercredi soir (3-0), le club de la Louve a encore perdu dimanche, cette fois-ci en championnat. Les partenaires de Justin Kluivert, titulaire pendant une petite heure, ont été dominés par Bologne (2-0), encaissant des buts de Federico Mattiello (36e) et Federico Santander (59e). Vainqueur au Torino lors de la 1ère journée de Serie A, l'AS Rome a depuis enchaîné deux nuls et deux défaites et pointe au 12e rang du classement.

Dans le même temps, l'autre club de Rome a confirmé une dynamique bien différente. La Lazio Rome, qui avait d'emblée chuté contre Naples et la Juventus Turin, vient de glaner un troisième succès de suite, et quel succès ! Les joueurs de Simone Inzaghi ont écrasé le Genoa (4-1) avec un doublé de Ciro Immobile (23e, 89e) et deux autres buts signés Felipe Caceido (7e) et Sergej Milinkovic-Savic (53e). La Lazio est 5e, trois points derrière Naples (2e).

Naples assure en attendant la Juve

Quelques instants auparavant, le Napoli s'était justement imposé sur le terrain du Torino (1-3), affichant de nets progrès dans le jeu. Jusqu'ici, le club dirigé par Carlo Ancelotti brillait plus par ses résultats que par son football et avait dû batailler pour gagner ses matches en Serie A.

Mais dimanche, Naples a semblé plus en jambes, plus inspiré et mieux organisé que depuis le début de saison. Insigne, auteur d'un doublé (4e, 59e), et la recrue Verdi (20e) ont (entre autre) permis au club de Campanie de rester à trois points du leader turinois, vainqueur sur le terrain de Frosinone (0-2).

Lorenzo Insigne, l'attaquant du Napoli.

Lorenzo Insigne, l'attaquant du Napoli. Getty Images

0
0