C'est une image qui avait marqué les esprits, dimanche soir. En tribunes pour un souci musculaire de dernière minute, Nicolò Zaniolo, grand absent du choc face à l'Inter Milan (2-2), avait le regard noir. Mais à quoi pensait alors l'international italien ? Était-ce à cause de sa (nouvelle) blessure ? Ou alors repensait-il aux propos de son entraîneur Paulo Fonseca, qui ne l'avait pas épargné après la victoire face à l'Hellas Vérone, mercredi dernier (2-1) ?

Dialogue rompu, départ acté ?

Serie A
Deux caviars et surtout un chef d'œuvre à savourer : Ribéry a encore frappé
HIER À 21:14

"Il ne m'a pas plu, lâchait alors l'entraîneur romain. Il doit comprendre que quand il rentre sur le terrain, il doit aider ses coéquipiers. Et ce soir (mercredi soir), il ne l'a pas fait. Je ne suis pas content." Remonté, le vestiaire de la Roma l'était aussi. Après une première soufflante de Gianluca Mancini, qui reprochait à Zaniolo de ne pas avoir poursuivi un adversaire après une perte de balle, plusieurs de ses coéquipiers auraient fait de même après la rencontre. Mais plus violemment. "Le joueur a été littéralement agressé dans le vestiaire", écrit La Repubblica ce mardi dans ses colonnes, qui parle d'un vrai "choc" pour Zaniolo. Précision : les sénateurs du vestiaire romain (Dzeko, Kolarov...) seraient étrangers à cet épisode.

Toujours d'après le très sérieux quotidien, Fonseca est désormais devenu un quasi "ennemi" pour l'international italien, de retour après sa rupture du ligament croisé antérieur du genou droit en janvier dernier. La raison ? L'entraîneur portugais aurait poussé pour accélérer son retour, ce qui n'aurait pas vraiment plu à l'intéressé. Selon la radio romaine "Rete Sport", qui confirme les dires de La Repubblica, le dialogue serait désormais totalement rompu entre Zaniolo et la plupart de ses coéquipiers. De quoi envisager un possible départ cet été ? Pour le quotidien, c'est fort possible. Si la Roma, toujours engagée dans un processus de vente, aimerait le conserver, l'Inter, la Juventus et Tottenham restent à l'affût dans ce dossier. La rupture pourrait donc être aussi brutale qu'inattendue.

Serie A
Une victoire et un carton offensif : l'Atalanta repart sur les mêmes bases
HIER À 15:32
Serie A
"Le Covid a le courage de me défier... Mauvaise idée" : la réaction mythique d'Ibra
24/09/2020 À 14:57